On est tous le fish de quelqu’un…

by

Amusant de constater comment, avec le développement exponentiel des joueurs de poker Texas holdem on-line en France (comme ailleurs), le vocabulaire confidentiel de cet ex « petit monde » est devenu le lot commun de tout ces nouveaux joueurs (they are wellcome). Pas de jugement concernant ce fait. Simplement un sourire pour ces dizaines de milliers de joueurs (euses) qui sont passé de leurs habituels noms d’oiseaux colorés à cette simple insulte qui résume tout dans notre monde du poker : « sale fish ».

Sale fish quand votre main est meilleure, sale fish quand vous dé-stackez l’adversaire, sale fish quand il ne réussit pas son bluff, quand une bad-beat le prend à revers, quand JJ bat AA à la river, etc….

Comment peut on en 6 mois d’expérience, s’arroger un vocable comme s’il faisait partie de votre vocabulaire usuel; comment assener à un inconnu ce terme insultant et péjoratif, comme si l’on possédait 12 bracelets+ la science infuse + le droit de juger ? Rappelez-vous le film « DINER DE CON »… on est tous le con de quelqu’un. Les seuls qui pourraient à l’extrême limite, traiter autrui de fish dans un cadre très précis, ne le feront pas. Pourquoi? Parce que leur signifier la chose, pourrait mettre en garde les destinataires de l’insulte contre les erreurs qu’ils viennent de commettre … Et que les erreurs des uns, sont le fonds de commerce des autres.

Bien sûr, le poker ne possède encore ni la bridge ni la golf-attitude : le fair play n’est pas encore au rendez-vous. Mais un jour, parions qu’ un auto-écrémage se fera quand l’effet  mode-poker passera. Ne resteront alors que les vrais amateurs et amoureux de cet art ludique. A propos, ces derniers n’ont d’ailleurs jamais eu  intrinsèquement  le temps d’écrire la moindre injure. Pourquoi? Parce qu’ils ont au minimum 6 tables ouvertes sur leur écran !!! LOL