POKER. Femmes, je vous aime….

by

…En terme de marketing!   Doucement messieurs… Vous n’y êtes pas du tout! Les yeux écarquillés, l’air égrillard, gaulois, certains joueurs de poker, en lisant notre titre, voient resurgir de leur passé estudiantin des souvenirs un peu flous certes, mais bien présents où il était question de « strip-poker » !  Non, l’accroche de cet article est très explicite. Nous évoquons ici l’attrait des publicitaires et des annonceurs pour la gent féminine et la part de marché qu’elle représente.

C’est à dire un segment de population non négligeable et, faut-il le rappeler, extrêmement séduisant.  D’ici à ce que nos publicitaires parviennent à vendre l’idée aux sites de poker, qu’un carré de dames (QQQQ) vaut plus qu’un carré de rois … En fait, c’est déjà l’argumentation majeure de nos « pubeurs ». Concernant le poker de tournoi, chacun connait l’axiome suivant : un jeton perdu vaut plus cher qu’un jeton gagné! He bien en terme de marketing également, certaines cibles sont « plus égales que d’autres ».

Les femmes, les ladies !! un vivier encore peu exploité, une clientèle plus fidèle (donc plus captive), un prospect sérieux, solvable et  responsable… L’explosion des sites de poker en ligne et les études de marché sur la diversification de leur clientèle le prouvent tous les mois. (CSP, sexe, âge…). Pour les amoureux de statistiques, des chiffres exacts sont publiés régulièrement et  il est aisé de se rapprocher des organismes  compétents et agréés afin de se les procurer.

A ce jour, nous dirons que les joueuses de poker atteignent en tournois live, un segment d’ environ 5% du field. En revanche, elles représentent on-line une part de marché beaucoup plus significative, avec des pics flirtant avec les 25% du marché. Certains organismes (P.P.Research notamment) n’hésitent pas à dire que dans 36 mois, elles représenteront 1/3 du marché mondial du poker.

Il est évident que le développement de la cible en question, en accroissement permanent, est d’autant plus facile à convaincre que  les tournois et autres cash-games sont proposés à domicile!

Sans privilégier un site par rapport à un autre, nous pouvons affirmer que tous les fournisseurs de poker en ligne et/ou live, offrent aujourd’hui dans leur panel de produits, des tournois 100% Ladies. Et que les autres compétitions sont pratiquement toutes, ouvertes aux dames.

Les campagnes de publicité n’hésitent plus à mettre en avant des standards de femme, modèles du genre incitant chacune à tenter sa chance dans des événements majeurs ou main events. Quand les gloires américaines du passé flanchent un peu en terme de notoriété (A. Duke, J. Harman…), la jeune et talentueuse relève de notre vieille Europe fait l’affiche! ( Barbara, Rebecca et autres Vanessa ).

J’ai eu la chance de participer dans les années 90,(groupe euro-RSCG), au développement et au renouveau des courses hippiques. Quelle cible était essentiellement visée? La gent féminine. Le travail était plus difficile à cette époque, en ce sens que les femmes étaient obligées de faire une démarche extérieure volontaire, auprès de fournisseurs très peu appréciés de certaines dames. Les bars-tabacs- PMU et les champs de courses.

Le développement et l’engouement pour les courses-spectacles a néanmoins très bien fonctionné. Il aura fallu combien de décennies pour déculpabiliser les femmes et leur faire aimer ouvertement ce noble art, cet animal majestueux et les paris s’y rapportant? En 2012, les femmes ont les mêmes responsabilités qu’à l’époque, mais le fait de découvrir, d’pprendre et de jouer au poker on-line, leur permet de jongler avec les horaires de leurs charges et devoirs familiaux. Tout en ayant accès au Poker, ce jeu fabuleux que les hommes ont tenté de s’approprier…

Alors oui, il faudra encore un peu de temps pour que les femmes du monde entier osent le déplacement vers un tournoi, en salle de poker ou dans un casino. Mais on ne reviendra plus en arrière; de cela, nous sommes certains. Nous sommes tous confiants dans l’avenir.

Les femmes ont surmonté avec succès bien pires difficultés que les derniers regards moqueurs et malveillants de l’arrière-garde-rétrograde-masculine-qui-se-meurt !!!  De ces thuriféraires phallocrates du machisme… (assurons-nous tout de même de ne pas tomber dans une gynocratie…).

Certes, quelques tabous subsistent encore,  mais les derniers remparts du poker mono-sexe, sont définitivement ébranlés. Dans notre prochain article, une jeune et grande professionnelle reconnue et titrée du poker féminin, nous parlera de son expérience et nous donnera son avis et ses conseils en la matière sur notre site : mademoiselle Barbara Martinez (Team Barrière).