Interview et excuses de Ray Bitar, PDG de Full Tilt Poker

by

Le 15 avril 2011 (jour du « Black Friday »), les trois plus grosses rooms de poker en ligne opérant aux Etats-Unis ont été saisies et les opérateurs ont été poursuivis par le ministère de la justice.

Depuis ce jour, Full Tilt Poker (l’une des trois rooms impliquées) a fréquemment fait les gros titres de la presse et des différents sites Internet spécialisés pour de nombreuses raisons. Les dernières nouvelles concernaient principalement la possibilité d’accord avec le Groupe Bernard Tapie pour racheter les actifs de Full Tilt.

Ray Bitar, l’un des fondateurs de Full Tilt Poker, occupe le poste de PDG de la société. Beaucoup de personnes au sein de la communauté du poker ont critiqué Bitar et les autres dirigeants de Full TiltPoker pour leur silence depuis le Black Friday.

PokerStrategy.com a réussi à entrer en contact avec Bitar afin qu’il puisse s’expliquer sur les raisons de son silence. Il nous a gentiment accordé une partie de son temps pour réaliser une rapide interview. Il est le premier membre de la direction de Full Tilt Poker à le faire.

L’interview

PokerStrategy.com : Ray, beaucoup de personnes du monde du poker se sont indignés de votre silence suite aux accusations liées au Black Friday. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous n’avez pas fait de déclaration publique ?

Ray Bitar : il y a deux raisons à cela. La première provient du fait que la procédure juridique actuellement en cours m’empêche de fournir des informations liées au Black Friday, et je ne souhaite bien évidemment pas mettre en péril cette procédure. J’aurais pu effectuer des déclarations publiques, mais elles n’auraient pas pu porter sur des questions relatives à l’enquête. De telles déclarations auraient été beaucoup trop vagues et n’auraient répondu en rien aux véritables préoccupations des gens.

La deuxième raison est que mon équipe et moi-même avons travaillé tous les jours depuis le Black Friday afin de nous assurer que les joueurs soient remboursés. C’est ma priorité actuelle en plus d’envisager les différentes options qui se présentent désormais pour l’entreprise Full Tilt. Même si les gens aimeraient obtenir des renseignements précis concernant les discussions en cours (ce que j’aimerais également pouvoir faire), tout ce travail doit être mené en interne car je suis convaincu qu’une exposition médiatique diminuerait les chances de voir un accord positif se conclure. Et c’est bien sur cela que nous devons nous concentrer à l’heure actuelle.

Mon amour du jeu et de sa communauté fait qu’il est très difficile pour moi de garder le silence, notamment en raison des attaques dirigées contre FTP, moi-même ou d’autres employés dans les journaux et les sites Internet. Etant donné le manque d’informations rendues publiques, je comprends ces sentiments. Mon objectif principal a été et reste de travailler pour ce que nous voulons tous : le remboursement des joueurs et la survie de l’entreprise. Je m’implique entièrement dans cette cause et je fais tout mon possible pour que l’issue soit positive.

PokerStrategy.com : que s’est-il passé depuis le Black Friday ?

Ray Bitar : ma vie a radicalement changé depuis le mois d’avril 2011. En tant que dirigeant de TiltWare, j’ai coopéré pleinement avec le ministère de la justice afin qu’il puisse terminer cette enquête. Je passe également énormément de temps à faire en sorte que FTP survive et que les joueurs soient remboursés. Je sais que cette affaire a blessé beaucoup de personnes innocentes et il est de mon devoir de faire mon travail correctement. Je continue à travailler sans relâche sur ces questions jour et nuit afin de les résoudre.

PokerStrategy.com : souhaitez-vous dire quelque chose d’autre à l’ensemble des joueurs ?

Ray Bitar : je tiens à présenter mes excuses les plus sincères à tous ceux qui ont été touchés par ces évènements et à préciser que mon silence n’est pas une tentative pour « cacher » ou « ignorer » la situation mais est dû à la nécessité de rester concentré sur nos efforts pour obtenir le meilleur résultat possible pour nos joueurs. Mon objectif principal est d’arriver à un dénouement positif pour les joueurs. J’espère pouvoir apporter rapidement de bonnes nouvelles à tous les joueurs impactés.

PokerStrategy.com est conscient de l’ensemble des questions que se pose la communauté des joueurs de poker, mais pour cette première interview, M. Bitar nous a demandé de nous concentrer sur ses excuses. Nous espérons obtenir d’autres entretiens avec lui afin de lui demander davantage de détails spécifiques concernant Full Tilt et les problématiques liées.

 

Merci à PokerStrategy et à Matt Kaufman pour cette interview