Mille Milliards De Dollars

by

Non, ce n’est pas un remake du film avec Patrick Dewaere. Quoique?

Assez d’hypocrisie, 4 milliards de CA en France, si l’on en croit l’ARJEL… la France et sa honte de parler fric !

7  fois plus si l’on parle de l’Europe. Mais attention, baissons pudiquement les yeux si l’on évoque Monaco, la Suisse, les anciennes républiques soviétiques  etc .. . Avoir les vrais chiffres rapportés à chaque jeu est plus difficile que de lever le secret bancaire à Zurich! Ces gens là parlent en %… De préférence à la baisse quand on évoque le poker comme une addiction, à la hausse lorsque l’on évoque la performance des sites plus ou moins nationalisés français.

Aux States, en revanche, pas de fausse honte : chez eux, on parle du dieu dollar sans problème aucun. Mais ces braves cow-boys sont eux, perclus de puritanisme. On aura plus facilement les marges brutes réalisées aux pokers, que les chiffres d’affaires réels et globaux du business poker (hôtels, restauration, bars, galantes compagnies ou escort girls,  entre autres suppléments de tous ordres … ) Et arrêtons lieux communs et poncifs tels que : Las Vegas, Mecque du poker mondial et du jeu en général !

Ce sont des petits joueurs à côté de Macao… belle concession impérialiste portugaise de senor Alvares offerte  aux enfants de Mao… Voilà comment on arrive à ce chiffre pharaonique qui pourrait faire pâlir d’envie 10  Bill Gates.  On est tellement « derrière » que tout les petits joueurs dans leur ensemble, nous y compris, disons …. MERDE AU POKER BUSINESS. Et si les responsables concernés répondent désinvoltes  « peu m’en chaut »  (ce qui serait un comble en salle de casino, lol), qu’ils gardent à l’esprit 4 millions de joueurs à 10 euros par mois….en France.

Utilisez-nous, messieurs, nous l’acceptons. En contrepartie et à défaut de nous aimer ou de nous respecter, écoutez-nous un tout petit peu?

Comme le disait Fabien notre boss, Poker Post est un nouveau support dans ce monde de happy business. L’argent appelle l’argent. Les sites, blogs, et autres rooms …. sont nombreux à jouer des coudes ou des nageoires, pour entrer dans le bocal. Autrement dit, ça grenouille pas mal dans le vivier… Les fishs étaient et sont toujours source de revenus pour quelques joueurs habiles, et l’ensemble de tout ces joueurs, fishs, semi-pros et professionnels réunis ( hé oui )  devient une manne inespérée pour certains, ceux-là même qui parviennent à tirer les ficelles de la bourriche…

Comme le disait aussi notre mentor, Fabien, nous sommes à l’écoute des joueurs. De tout les joueurs, car nous voulons être leur héraut d’armes. Pour le reste des news, nous n’avons ni reporter à Las Vegas, ni correspondant à Bombay. Ces nouvelles, pour annoncer que Negreanu a pris un rhume, que Davidi Kitai est l’étoile montante du poker mondial ou que Doyle n’a pas retiré son chapeau pour saluer une dame, 20 multinationales de la presse-poker l’ont déjà dit.

Mais ici, en France, pour faire part des humbles revendications d’un million de joueurs à 10 euros, il n’y a plus personne. Pourquoi? Cela n’intéresse personne en terme d’audience, j’ai presque envie de dire « d’humanité individuelle », mais cela intéresse étrangement tout le poker’s business en matière d’objectifs marketing… et de milliards.

Alors, pour conclure l’article de Fabien et Victor, voici ce que Poker Post aime faire. ECOUTER, COLLECTER LES INFOS, ET METTRE EN LIGNE les opinions des petits, sans qui le business du poker serait mort, messieurs les présidents de groupes multinationaux, basés à Maltes ou à Vaduz (Liechtenstein)…

Cette kyrielle de Tapie en culotte courte (je ne parle pas du fils qui lui, porte les fringues ternies de « monsieur ex » ( ex gérant, ex entraineur, ex taulard, ex ministre, ex escroc, ex chanteur, ex redresseur de torts, ex acteur, ex récipiendaire des cadeaux de Tonton, etc…) cette kyrielle d’âpres-au-gain donc, qui s’est mise à aimer le poker depuis 36 mois environ, et qui relayent des infos que chacun peut trouver dans n’importe quel canard moyen. A aucun prix nous souhaitons leur ressembler. Attention : non que nous les critiquions, mais ce n’est pas notre métier, ni l’ambition du fondateur de Poker Post.

De Gaulle qui aimait à sortir de bons mots, appelait cela du grenouillage, et traitait ces opportunistes de thuriféraires. Dutronc, lui, traitait les thuriféraires d’opportunistes (mdr Jacques à Monticello). Exemple d’opportunisme en mars 2012? Créer un blog-site, enseigner la win-poker sans avoir fait (réellement ses preuves) sauf en télé-réalité peut-être? S’instaurer coach, ce en quoi ces braves garçons n’ont pas tort pour 2 raisons; il y a toujours plus fish que soi (voir article Poker Post on est tous le fish de quelqu’un) et coach sonne mieux que pédagogue. un nom commun aussi malsonnant au début que malodorant à la fin…Bref!

Philippe Ktorza a bien réussi à changer les payout d’un grand tournoi à force de coups de gueule et d’entendement de la part de Chili. Il n’y a pas de raison que nous ne réussissions pas à faire de même pour les tournois en ligne d’un certain niveau, comme le demande une majorité de petits joueurs à qui nous offrons notre espace médiatique pour s’exprimer.

Ce sera la première « revendication » présentée, relayée par nous aux grands du poker ce jour. Et aussi la plus souvent demandée et argumentée en terme de propositions concrètes. Chacun sait qu’il est très facile d’être dans l’opposition et de critiquer! Beaucoup moins d’être aux affaires et de gouverner! Alors nous étayons cette proposition.

Action, réaction, proposition. Nos lecteurs sont d’accord dans leur majorité pour la notion de rêve. Les tournois du dimanche ou sunday sont très-très attrayants. Les WPT aussi, 5, 8, ou 10 millions de dollars, cela reste une belle tête d’affiche, une accroche publicitaire qui laisse rêveur même les plus blasés du Texas Holdem. En revanche, voici les suggestions par e-mail de notre dernier lecteur, (AdHoc001) lequel reflète et rejoint tout nos courriels à cet égard.


TOURNOI BETCLIC 21H30, en SH (6 max) buy in 2.50€ + REBUY + 1 ADD ON. 2500€ garantis. Entre 500 et 600 joueurs. Entre 50 et 60 places payées. Ce joueur l’a fait 5 fois cette semaine. ITM 3 fois. Ses classements: 29° 19° et 10°.

Chacun peut le vérifier.  Récompense d’environ 13, 15 et 39 euros. Là où les petits joueurs rejoignent P. Ktorza, non sur le fond mais sur la forme, c’est que pour les 2 tables finales de 6, donc pour les 12 joueurs qui se battent pour la première place (en gain 800€ environ) la disparité et/ou le différentiel entre le 12° qui perçoit environ 20€ et le premier est trop important.

Les raisons mises en avant : à peu près 5 à 6 heures de lutte pour les 12 finalistes, sentiment d’injustice exacerbé pour les 10,11 et 12°, manque de motivation à revenir et se battre 5 heures pour une récompense nette de 10 euros nets pour le 12°, une fois défalqués ses frais de buy in, d’addon et de rebuy. Enfin, s’il est juste que le premier perçoive une belle somme à la victoire, (nos joueurs-lecteurs ne sont pas idiots, et restent ouverts à toute amélioration), ils proposent tous une récompense plus justement calculée pour les 3 premiers, puis pour les 3 suivants etc…De telle sorte que les 10,11 et 12°,  aient au moins un billet de 80 ou 100 € bruts? Donc 50 ou 75€ nets.  Messieurs les patrons de tournois on line, avouez une chose, c’est que l’on parle de tournois moyens, pas de vos fleurons. Pas ceux qui font concurrence au Loto point de vue rêve, évasion….

Oui, Poker Stars a mis en place les tournois Chrono, lesquels revêtent quant à eux, une égalité parfaite en fonction du nombre de jetons collectés et en un temps donné. La récompense est à 100% proportionnelle aux résultats… Très bien, mais ce que veulent les joueurs dans leur majorité, c’est un simple réaménagement… Les tournois se doivent de conserver l’attrait existant depuis toujours, avouez messieurs les dir’com des grandes rooms poker, un petit coup de pouce en ce sens ne serait-il pas un grand pas en avant? Et dans vos cordes? Merci pour eux.