Ô variance belle variance

by

Et si on commençait par se tutoyer toi et moi ? Comment ça tu ne veux pas ? Tu n’es pas si belle que l’on croit. Tu ne nous apportes pas toujours la river attendue, la carte espérée, ou le good run de toujours ? Finalement, cruelle variance, tu nous rattrapes et on ne peut t’y échapper. C’est le poker côté obscur, celui qu’on aimerait ne pas découvrir mais que tous joueurs de poker connaît, connaîtra, et subira.

La variance c’est sick

La variance vous éloigne du théorique et pourtant au poker on en apprend de la théorie. On sait tous qu’avec deux As en main contre deux Rois notre pourcentage de chance de gagner le coup est de 80%. Et bien la petite variance c’est ce qui fera qu’une fois sur 5 vous prendrez un revers dans votre gueule. Cette variance n’est pas calculable et vous la subissez très souvent. Alors comment faire pour comprendre une chose à  laquelle nous faisons face tous les jours et qui pourtant est incontrôlable ? Il n’y a rien à faire à vrai dire. En fait, il faut savoir que la variance fait partie du poker, qu’on ne peut la contrôler et qu’elle jouera en notre faveur dans certains cas.

Le poker un jeu d’adresse ou de hasard ?

Les deux à la fois ! C’est une question souvent posée par la plupart des gens qui ne connaissent pas grand chose au poker. Et finalement le poker c’est une part de talent (à moins que Elky soit un putain de motherfucker chanceux) et une part de chance due à la variance justement. En juillet dernier, une décision de justice avait fait parler d’elle au tribunal de Toulouse. Cette décision, admettait que le poker était un jeu d’adresse et non de hasard. Les juges avait écouté les arguments d’un professeur de mathématiques, d’un joueur de poker professionnel et d’un joueur de bridge avant de prendre leur décision.