Poker and Goal: Pasqualini vs Moreau

by

Chaque semaine j’aurai le plaisir de vous présenter deux joueurs professionnels de poker tous les deux fans de football à travers « POKER AND GOAL », car souvent football et poker sont des passions communes chez les joueurs du monde entier.

Dans ce « duel » je présenterai deux vrais passionnés de leurs couleurs préférées à travers leurs visions, la « flamme » qui les fait chanter au stade, la ferveur qui chaque semaine leur permet de vibrer.

 

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter deux joueurs qui sont également tous les deux des hommes que je connais bien, Jean-Paul Pasqualini, pro de la team Unibet.fr et Steven Moreau membre de la team pro Barrière.fr

Ils représentent à travers leur club de coeur, la passion et la confrontation, mais de celle que je souhaite fraternelle et passionnelle, Jean-Paul étant fan de l’OM et Steven du PSG.

L’histoire de Jean-Paul est un peu particulière: né en Corse, il est supporter de Bastia de coeur mais tombera « amoureux » de l’OM et de la ferveur de son « peuple », ce peuple bleu et blanc à travers les années Tapis et particulièrement la finale de 1989 qui verra la victoire de l’OM et la finale perdue de 1991. Pour Jean-Paul, le drame de Furiani sera forcement un évènement particulier pour le Bastiacci qu’il est, et le fan de Marseille, ce jour là « ses » deux clubs connaîtront un drame commun et encré à jamais dans le coeur de tous les fans qui ont souffert (je me souviens de ces images terribles alors que je n’avais qu’à peine 10 ans, j’entends encore la voix de Thierry Roland contant l’horreur). Jean-Paul sera aussi de l’aventure de l’intérieure quelques années plus tard, en 1998, lors de la finale perdue de Coupe de l’UEFA contre Parme à Moscou. Comme le dis Jean-Paul pour lui l’OM c’est « de superbes moments vécues au sein du « peuple et avec le peuple marseillais ».

 Steven Moreau, le « titi » parisien, dans ce que ce terme a de noble, est né à Paris et grandira donc sous les couleurs bleu et rouge du club de la capitale, le PSG. Etant enfant, vers l’âge de 6-7 ans, Steven rêvait de devenir footballeur et de rejoindre le panthéon de ses héros, de Ginola à Antoine Kambouaré. Pour lui le Parc des Princes est, et restera encore pour longtemps, le plus beau stade du monde, un écrin de passion aux portes de Paris et de la porte d’Auteil. Les épopées en Coupe d’Europe sont pour lui ses plus beaux souvenirs de supporter, de cette tête de « Casque d’or » contre Madrid, aux plus beaux buts de George Weah, ce génie libérien qui nous a tous fait rêver, fan de Paris ou non.

« POKER AND GOAL » a pour but de vous faire découvrir la passion de vos grinders préférés mais aussi de prouver que la passion pour le football peut aussi se partager sans haine, sans violence et avec pour seuls combat les duels footballistiques.