Reporter-poker, les couvreurs à découvert

by

journalistes

J’ai toujours lu les coverages de tournoi de poker avec plaisir. C’est un peu comme si j’y étais. Je suis l’évolution des joueurs stars, je décrypte les mains racontées, je souris des jeux de mots ou des vannes des couvreurs. Je les ai souvent lus aussi avec envie, envie d’être à la place des joueurs et pourquoi pas à la place des couvreurs. Bah oui, ils ont l’air de bien se marrer tous ensemble, de faire des p….. de soirées, de partager une passion commune. Ca doit être fun.

Et puis j’ai participé à mon premier gros event live, le FPS à Paris. J’ai pris place, j’ai observé les joueurs à ma table et j’ai pu voir les couvreurs à l’œuvre. Un bonjour par-ci, une prise de note par-là, quelques photos en passant, c’est presque fun.

Le temps passe, (je bust), ils continuent leur marche un poil robotique entre les tables, écoutent toujours les mêmes one outer, les mêmes coups de cartes, les mêmes anecdotes. Je les vois repartir entre eux, pas de soirées. Ca aurait dû être fun.

J’ai bien envie de gratter sous cette belle porcelaine brillante. Les tapes dans le dos à grands coups de GG, j’ai parfois du mal à y croire. Je suis peut être un peu trop cynique ou pessimiste. Pour en avoir le cœur net, j’ai eu envie d’en savoir plus sur les couvreurs. Ce sont des acteurs directs mais qui ont également le recul nécessaire à une vision plus globale et plus juste du poker (ça n’engage que moi). Il me semble donc intéressant d’avoir leur point de vue sur ce monde, leur ressenti, d’en savoir plus sur eux mais aussi sur leurs relations avec les joueurs.

Fab streaming de dos

A chaque Main Event, ils sont là, silencieux, calepins à la main, appareil photo en bandoulière, à l’affut du moindre mouvement de chips.

Ils sont là à écouter, oui ECOUTER. Pas l’écoute de deux joueurs se racontant leur bad beat ou  leur dernier flip, car ceux-ci n’écoutent pas. Non, ils attendent simplement et seulement leur tour de parole…

Pour une fois, c’est nous qui les écoutons !

 

Interviews à venir :

–          Fabien Richard de Turbo Poker ( http://team.turbopoker.fr/ )

–          Antoine Lafond de Card Player, anciennement Poker Leaders

http://cardplayer.fr/le-global-poker-index-presente-fantasy-poker-manager/ )

–          Aymeric Gosciniak anciennement Poker Leaders et Winamax, actuellement à la recherche d’un emploi.

Et d’autres éventuellement.