« Vu du field » : votre série « Le Regard d’un Pro »

by

Amis lecteurs,

J’aurai dorénavant le plaisir d’interviewer un joueur de poker professionnel pour ma rubrique « Vu du field ».

Le joueur reviendra sur le sujet traité dans mes derniers articles afin de donner son avis sur les différents sujets que j’aborde.

 

Manuel BEVAND, du Team Winamax nous fait l’honneur de commencer cette série

«  Le Regard d’un Pro »

Manuel bevand FRA credit photo pokeritieto.com

crédit photo pokeritieto.com

 

Greugreu

Manuel bonjour,

Avant de commencer notre discussion, comment vas-tu ? Es-tu prêt pour l’EPT de Deauville ?

 

Manuel Bevand

Ça va bien, je suis impatient de démarrer fort l’année 2013, après avoir fini 2012 de manière frustrante à Prague. (Manu terminera 23ème après avoir longtemps dominé le field et laissa quelques regrets derrière lui)

 

Greugreu

Manuel, j’écris essentiellement sur l’importance de l’observation à une table de poker, peuxtu nous expliquer de quelle manière tu analyses tes adversaires lors de tournois ? Et dans quels buts?

M.B

Énormément de paramètres permettent d’analyser les adversaires pendant un tournoi: tout d’abord la première impression qu’on peut s’en faire. Age, apparence, signes extérieurs de richesse, logos de sponsors, etc… Ensuite, chaque main apporte son lot d’informations en betting patterns et en tells, ce qui nous permet de peindre un portrait plus précis de chaque personne, de comment elle « aborde » le poker et d’anticiper ses actions à venir. Une chose importante à observer également est l’attitude générale: énervement, sérénité, réaction à ce qui se passe à table… Tout ce qui est indicatif d’une saute d’humeur peut fortement varier la range adverse à un moment ponctuel.

 

Greugreu

Mon dernier article traite de ce que j’ai nommé « l’observation technique « , qui consiste à observer la hauteur du stack des adversaires afin d’adapter ses décisions ainsi que le montant de ses mises (lors d’un moov). Ton plan de jeu est- il guidé suivant le stack de tes adversaires ?

M.B

La hauteur des stacks est un paramètre absolument fondamental, peut-être le plus important de tous en poker de tournoi. La stratégie d’un joueur et sa marge de manœuvre sont fortement limitées par la taille de stack. Bien qu’il soit toujours possible d’être créatif, la structure mathématique du jeu fait que les ranges de mains optimales sont plus dépendantes de ce facteur que d’un autre. Un expert de MTT peut déterminer la range de tous ses adversaires avec énormément de précision quand il connait deux choses:

La hauteur du stack adverse et la façon dont cet adversaire joue selon la taille de son stack par rapport à un optimal mathématique.

Greugreu

Enfin, j’essaie de démontrer à nos lecteurs qu’un tournoi de poker se gagne, en grande partie dans « le jeu sans cartes en main », et également que des éléments d’observations sont indispensables à analyser pour être celui qui portera le trophée. Que peux-tu nous dire sur ce facteur de jeu?

M.B

Sur les fins de tournois en particulier, les cartes déterminent beaucoup la destinée de chacun. La taille des stacks limite la stratégie et on se « commit » plus souvent. Il faut donc s’attacher à se battre pour les pots où personne n’a rien et à éviter les spots de pure variance quand c’est possible. Le plus possible, il faut essayer de faire monter son stack sans showdown.

 

Les lecteurs de pokerpost et moi-même te remercions d’avoir inauguré cette série d’interviews « Le regard d’un pro » et nous te souhaitons GL pour l’EPT de Deauville.

 

Découvrez les résultats de « manub_ » online et live :

http://pokerdb.thehendonmob.com/player.php?a=r&n=54834

http://fr.sharkscope.com/#Player-Statistics//networks/Winamax.fr/players/manub_

https://www.winamax.fr/team-winamax_les-pros_manuel-bevand