Pour Lenny et les autres…

by

1044627_627745543904767_476144699_n

 

Pour Lenny et les autres, quand le poker ne compte plus…

En cette journée de juillet, je voulais vous parler de l’histoire de nombreux enfants, qui, aujourd’hui se battent contre la maladie et qui demain ne pourront peut être plus le faire. Il est des moments où le poker n’a plus aucune importance, et où les faits dépassent  les souhaits de victoire ou de gains.

Je voulais donner la parole à un père extraordinaire qui chaque jour se bat pour son fils et pour d’autres enfants, pour que tous ces « petits joyaux » puissent demain voir le soleil et briller sous le ciel de la vie:

« Bonjour à tous et encore merci pour votre soutien , Lenny a recommencé les chimios avant hier, mais son foie est un peu fatigué, nous sommes donc obligés d’interrompre ses traitements pour l’instant, nous passons une période difficile et épuisante, mais en plus de notre combat au quotidien contre la maladie nous devons faire face à la menace de fermeture du seul service qui soigne Lenny ainsi que d’autres enfants, le service du Dr Nicole Delepine.

Avec plusieurs parents de petits patients nous sommes allés rencontrer la direction de l’hôpital pour exprimer notre mécontentement, nous attendons avec impatience leur retour de vacances pour avoir un rendez vous afin d’empêcher cette fermeture. Consacrant toute mon énergie pour mon fils, j’ai préparé un petit résumé pour les journalistes, que j’invite à contacter la présidente de l’association de soutien au service du Dr Delepine, Mme Carine Curtet (association AMETIST surwww.ametist.org) ou directement le Dr Nicole Delepine au :

  • Centre Hospitalier Raymond Poincaré
    Service d’Oncologie-Pédiatrie du Dr Delépine 
    104 bd R. Poincaré
    92380 GARCHES
    01.47.10.44 00 et 01.47.10.44.14
    (pétition:http://www.avaaz.org/fr/petition/La_perennite_de_lUnite_dOncologie_Pediatrique_de_Lenny_Beatrice_James_et_les_autres_SAUVONS_LUNITE/?pv=2)

    À Garches, à 700 km de notre lieu d’habitation, nous faisons soigner notre fils de 5 ans, atteint d’un cancer dans le service d’oncologie pédiatrique du Dr Nicole Delepine, ce formidable service est menacé de fermeture. Petit à petit, des places, des lits sont supprimés, les contrats des médecins, des infirmières, aides soignantes et aujourd’hui de notre très compétente cadre de santé, ne sont pas renouvelés.
    Tout est mis en œuvre pour que ce service ferme.
    Problème, il est le seul service qui propose de soigner plusieurs enfants atteint de cancer alors que les autres hôpitaux les ont refusés car ils statistiquement incurables ou hors protocole comme l’exemple, parmi d’autres, de mon fils Lenny Garcin qui fut soigné dans d’autres « grands » hôpitaux en France au début de son cancer (neuroblastome), mais suite à sa rechute, les portes se sont fermées, à part celles des soins palliatifs alors que Lenny courait dans le jardin et allait à l’école, tout simplement parce que statistiquement il n’avait aucune chance de survie et donc hors protocole.
    Ils ont donc choisi pour mon fils « l’accompagnement de fin de vie » sans lui faire de soins. N’acceptant pas cette décision, nous avons pris connaissance du Service du Dr Nicole Delepine à Garches, à 700 km de chez nous, qui a accepté de se battre à nos côtés pour tout faire pour sauver notre petit garçon tant qu’il en a la force,l’envie et tant que nous avons des armes pour nous battre.
    Dans les autres hôpitaux Lenny était condamné à une mort certaine, il y a plus d’un an (surtout sans soin).
    Heureusement nous avons croisé le chemin du Dr Nicole Delepine et comme d’autres parents dans la même situation, notre petit garçon est toujours en vie dans de bonnes conditions (à la maison 3 semaines par mois, sans douleur et sans antidouleur)et heureux de vivre comme les autres petits de son âge, il est toujours dans la bataille contre le cancer et sera peut être un jour sauvé, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir !
    Ces enfants ont besoin de votre aide pour que ce service continue d’exister.
    Que feriez vous si le seul service hospitalier qui pourrait soigner ce que vous avez de plus cher au monde,votre enfant, était menacé de fermeture?
    Merci,

    Alexandre Garcin »

    1011162_627745473904774_72042097_n

Je ne peux rien rajouter après ces mots, qui sont ceux d’un papa qui chaque jour se lève pour que son fils puisse vivre et sourire, demain je serai papa et en tant qu’homme je suis touché au plus profond de mon être. Etre père s’est se battre pour que demain votre ou vos enfants grandissent et deviennent eux aussi des Hommes. Merci Alexandre de tout ce courage, parfois le courage transforme un homme en héro, et depuis aujourd’hui j’ai oublié Iron Man et Superman…

Fabien Richard, un futur papa qui pour un instant pense à bien plus que des cartes et du poker…