Prends donc un peu de « jus de Kiwi » !

by

A ceux qui pensent qu’on peut se servir de « combats » ou de luttes pour faire le buzz je répondrai  » Les médisants ressemblent aux malheureux qui n’ont pas eu leur part d’événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. » 

Vous le pensiez « enterré » ? Vous pensiez que la Vox Populi avec eu raison de lui ? C’est mal connaître « Kung-Fu » Kiwi Roulette qui revient en force après plusieurs semaines de silence, adoptant la méthode shinobi, tel le ninja discret, qui dans la pénombre, blesse toujours son adversaire !

Prends donc un peu de « jus de Kiwi » !

Certaines et certains, pensaient Kevin Delacourt assez bête, pour « partir en vrille » ou se désavouer dans le conflit qui l’opposait depuis des mois à un grand nombre de détractrices/détracteurs, dans le milieu du poker et des jeux en général.

Tapi dans l’ombre, où sous le soleil de l’été (au choix et selon que vous aimiez vous reposer ou griller tranquillement au soleil comme une merguez de juillet), Kevin a posément étudié la méthode avant de vous livrer un premier message :

Comme l’aurait dit le « comique troupier » Dieudonné, une belle quenelle de 175 au pays des quenellistes !

Quenelle_Dieudonnesque

J’imagine déjà les lectrices et lecteurs en colère, les passionnés du conflit en tout genre se dire : putain il joue au con et en plus il parle de Dieudonné ? « Ah mort » le templier lol. Il est bon de se dire que parfois prendre du recul permet de revenir plus fort et de structurer son « plan » telle une araignée piégeant « les mouches à merde » au milieu de la toile.

 » Les médisants ressemblent aux malheureux qui n’ont pas eu leur part d’événements et doivent mener aux dépens de leurs voisins une existence parasitaire. » 

Dans cette histoire nous ne traitons nulle personne de mouche à merde, nous imageons uniquement un piège animalier de façon réelle afin de rendre les choses plus dynamiques. Tel un « quenelliste » version médaille d’or, Kevin glisse délicatement sa spécialité lyonnaise « intellectuelle » à tous les mauvaises langues, sans jamais vouloir blesser personne.

Juste remettre dans un contexte juridique, les pions en place tel un maître d’échec qu’on ne pourrait plus piéger :

Échec et mat les mecs ! 

Pour préciser sa clairvoyance, telle une deuxième « salve » bien orchestrée, il remet une deuxième « manchette » ou « coup de machette » aux « vipères » :

Bon certains vont encore m’accuser de faire du buzz ou de chercher des sujets qui vont exciter les foules, mais qu’il est bon de se dire que toujours revient le boomerang !

Pour les imbéciles qui pourrait penser qu’un message politique se cache dans ce post, ou que je serai devenu raciste ou diffuseur de la pensée de Dieudonné, je répondrai que tous les allemands n’étaient pas nazis et que tous les bergers allemands ne sont pas des machines à tuer.

Pour les autres je terminerai avec cette phrase :

Je suis noir, juif et communiste, dites le au le pénistes !