Poker et littérature: Bienvenue au pays du labyrinthe

by

Capture

 

 

En essayant de trouver un titre à cet article, j’ai fait rapidement une constatation, Poker et littérature: Bienvenue au pays du labyrinthe, correspond bien au sentiment que j’ai ressenti et que vous avez ressenti toutes et tous une fois dans votre vie face à un rayonnage de livres de poker en grande surface, ou dans une librairie de quartier.

Telle Ofelia dans Le labyrinthe de Pan, nous nous sommes un jour confrontés au dur choix d’acheter tel ou tel livre, sur tel ou tel sujet, et sans vraiment savoir lequel choisir dans la multitudes de références qui existent maintenant à travers le monde.

Dans l’acquisition de fondamentaux pour évoluer vers le A-Game (Jouer notre A-Game, c’est jouer de la meilleure manière qu’il nous soit possible de jouer), l’appui d’oeuvres écrites par des sommités ou des spécialistes est essentiel et permettra à tout joueur de base d’évoluer. De ce fait la littérature spécialisée a évolué avec ses lectrices/lecteurs, elle s’est adaptée, la littérature évoluant avec le poker, le poker s’adaptant aux impératifs de la littérature.

Sur le marché on pourrait définir l’offre sous deux branches elles mêmes subdivisées: les livres généralistes ne comprenant pas de technique pure et cherchant avant tout à faire découvrir le poker de façon ludique et les livres spécialisées sur la stratégie et toutes ses variantes (mathématiques, statistiques, techniques spécifiques, étude de la psychologie adversaire…). Dans les deux cas on peut avant et dans un premier temps classer les oeuvres sous deux catégories: les livres pour « pigeons » qui n’ont aucun intérêt et les livres qui sont vraiment EV+ et vous apporteront des bases et une évolution solide.

 

poker is war
Une des références les plus fascinantes de la littérature poker

 

Il existe dans la littérature spécialisée, « à boire et à manger », certains pensant qu’on peut parler de poker comme dans une discussion au bistrot tout ça à travers 300 pages sans ne jamais rien apporter au lecteur: prendrait-on parfois le lecteur pour un imbécile? Le Poker pour les Nuls qui dans la catégorie « Salut vous êtes des fishs, vous voulez devenir des pros, lisez moi » est une belle panoplie de vide, ou encore Poker Mindset-La psychologie du poker qui pense sincèrement nous apporter un plus sur l’analyse psychologique version psycho à Auchan, nombreuses sont les références sans consistance ou n’étant que le « rebond » de tant d’oeuvres déjà parues.

Pour moi, et je n’ai pas la science infuse ou autorité à juger, je ne donne qu’un avis partagé par nombre de professionnels du secteur ayant consultés la plupart des livres et pouvant donner leurs avis objectifs sans peur d’être pointés du doigt. Il existe indéniablement des livres historiquement incontournables et essentiels pour une première approche comme Poker Super System de Doyle Brunson et les Trilogies Poker Harrington et Poker Cash de Dan Harrington; ensuite on se rapprocherait d’oeuvres très spécialisées et techniques abordant des thèmes complexes pour les joueurs de base comme les livres de Sklansky type Poker Théorie ou Poker de Tournois avec une très grosse base mathématique; et ensuite de nouvelles directions comme celle prise par Gus Hansen avec Gus Hansen Stratégie avancées ou encore la fameuse trilogie de livres d’Elky: Kill Elky.

gallery14

Aujourd’hui si je devais citer quelques oeuvres majeures à ne pas manquer et après un long moment de réflexion elles seraient celles-ci:

– Poker Super System de Doyle Brunson

– Poker de Tournois de Sklansky

– Poker Théorie de Sklansky

– Le poker au delà du hasard d’Alexis Beuve

Poker is War de Yann Le Dréau, Alexis Beuve et Franck Garot

Je sais que vous mentez: l’art de détecter ceux qui vous trompent de Paul Ekmann (certainement le meilleur auteur sur les micros expressions au monde)

( Toutes les meilleures références sur: http://www.lirelepoker.com/)

Suite à cet article ça sera à vous de vous faire une idée, de découvrir, mais surtout ne vous faites pas piéger par une tête de gondole au supermarché ou un effet de mode passager, le poker est bien plus éternel que vous ne le pensez 😉