La connexion française (or to keep allusion to movie use “French Connection”)

by

Les jeux de cartes sont très appréciés en France, et le poker en particulier est extrêmement populaire. Les Français ont contribué de plusieurs façons au jeu de poker. C’est en France que le paquet standard de 52 cartes a vu le jour, et, au 16e siècle, c’est également en France que les joueurs ont commencé à utiliser la Dame au lieu du Noble parmi les cartes royales.

 

Avant tout, le poker est considéré comme un jeu d’adresse plutôt qu’un jeu de hasard, et les tournois de poker en France attirent beaucoup d’attention. La salle de poker la plus connue en France, l’Aviation Club, organise à chaque année une étape du World Poker Tour, et le nombre de participants augmente à chaque édition. Un autre tournoi célèbre est le EPT Deauville qui a lieu dans le prestigieux Casino Barrière de Deauville. Ceci étant dit, quel est le statut juridique du poker en France ?

 

Au nom de la loi

 

Le jeu en France, surtout les jeux de cartes et les paris sur les courses hippiques, a toujours été pratiqué par le public et accepté par le gouvernement. Le jeu n’a jamais été restreint de manière significative.

 

Le jeu hors ligne en France bénéficie d’un statut légal, et la majorité des activités de jeu sont permises par la loi, y compris les jeux de cartes et de table, les machines à sous et les paris sportifs. Bien que le jeu possède un riche historique en France et fait pratiquement partie du tissu social et culturel de la France, ce n’est que très récemment qu’il est devenu ouvertement populaire parmi la population. Plusieurs le considèrent désormais comme un passe-temps national.

 

La règlementation sur le jeu

 

En 1987, l’âge limite pour jouer en France est passé de 21 à 18 ans, ce qui constitue l’âge minimum le plus bas possible conformément à la règlementation de l’UE. Les deux sociétés qui règlementent le jeu hors en ligne en France sont détenues par l’État. Il s’agit de PMU (Paris Mutuel Urbain) qui s’occupe des paris hippiques et de la FDJ (Française des Jeux) qui se charge des jeux de paris, des jeux de hasard, d’autres paris sportifs et des loteries.

 

La France règlemente les établissements de jeux au pays, et il y a presque 160 casinos à travers la France, la majorité étant située dans ou autour de la ville de Paris. Les Français peuvent aussi parier dans des cafés ou dans des kiosques spécifiquement autorisés par licence. En additionnant ces divers endroits aux casinos, on se retrouve avec un choix d’établissements de jeu en France de presque 200 endroits. Toutes les activités de jeu dans ces endroits sont règlementées par un service dédié de la police française qui se charge de tous les dossiers touchant à l’octroi des licences, aux paris illégaux et aux courses arrangées.

 

Le jeu en ligne en France

 

Les exploitants de jeu en ligne ont eu plus de difficulté à se faire reconnaître par les autorités françaises, et ce n’est qu’en 2009 qu’un projet de loi a été proposé pour règlementer et imposer le jeu en ligne, et rendre légal l’acception de paris du public français par des sociétés étrangères. Ce projet a fait face à une forte opposition au départ, mais la « loi sur l’ouverture à la concurrence du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne » française est entrée en vigueur en mai 2010 — tout juste avant la Coupe du monde de football — et les Français peuvent depuis lors jouer au jeu en ligne, mais d’une manière quelque peu restreinte.

 

La nouvelle autorité publique de régulation du jeu en ligne, l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), offre aux exploitants seulement trois types d’activités de jeu; soit les paris sportifs en ligne, les paris hippiques en ligne et le poker en ligne.

 

Poker en ligne légal

 

La licence pour le poker en ligne ne s’applique que pour les variantes Texas Hold’em et Omaha du poker conformément à la loi française car celles-ci sont considérées comme nécessitant un plus haut niveau d’adresse par les joueurs, et pas juste de la pure chance. Cela les rend moins propices aux problèmes de dépendance que les autres jeux de cartes, du moins selon l’opinion des autorités françaises du jeu. Toutes les salles de poker en ligne légales hébergées sur le territoire français doivent détenir une licence de l’ARJEL et l’afficher clairement sur leurs sites Web pour confirmer la sécurité des joueurs qui jouent en ligne.

 

16 sites de poker sont autorisés à offrir du poker en ligne légal, et il s’agit des seuls sites Web sur lesquels les joueurs peuvent jouer avec de l’argent réel – ce qui est une bonne nouvelle pour les professionnels français. La liste inclut que des exploitants étrangers qui se sont installés en France et qui ont créé des versions en langue française de leurs services. En France, le jeu est particulièrement profitable et lucratif. En 2011, un an après l’entrée en vigueur de la loi, les revenus du poker en ligne ont dépassé €8,7 millions, ce qui constitue 75% des revenus annuels du jeu.

 

Un marché en effervescence

 

Le poker en ligne est le seul jeu de cartes de casino auquel il est possible de jouer légalement en France et les joueurs se ruent aux tables en grand nombre. Bien que les exploitants aient dû attendre plusieurs mois pour obtenir leur licence, le nombre de joueurs qui se sont abonnés pour des comptes de paris était de plus d’un million durant le premier mois d’exploitation. La France peut se targuer aujourd’hui d’être l’un des plus grands centres au monde pour les joueurs de poker en ligne, et, au fur et à mesure que d’autres exploitants obtiendront leur licence, le marché continuera à croître.