Michel Pomaret : Un Come Back plus que positif !

by

75064_649763041729806_1476967568_n

 

Il y a plusieurs mois maintenant que nous n’avions pas vu Michel Pomaret sur le circuit européen de poker et pour son retour, il a réussi une très belle performance en réalisant deux ITM dans la même semaine au Festival EPT de Deauville. Nous avons pu nous entretenir avec lui.

30-Jan-2014 France € 300 + 30 Pot Limit Omaha – Freezeout Turbo
EPT Deauville, Deauville
2nd € 4,310 $ 5,887
26-Jan-2014 France EPT  € 5,000 + 300 No Limit Hold’em – EPT Main Event
EPT Deauville, Deauville
39th € 14,010 $ 19,159

PokerPost : Michel tu viens de faire ITM à l’EPT de Deauville et de faire runner-up du Side en Omaha, bonne semaine au niveau résultats pour toi non ?

Michel Pomaret : Quand je suis rentré de Vegas en juillet dernier et malgré  des résultats encourageants, j’ai voulu faire un constat objectif sur mon niveau de jeu, et c’est pour cela principalement que j’ai mis autant de temps à revenir en tournoi live.

Je ne te cache pas qu’en arrivant à Deauville, je n’étais pas très à l’aise ! Et c’est pour cela que ces deux résultats m’ont conforté dans le bien fondé de ma décision de juillet !

PokerPost : Tu es coaché depuis peu par le belge Jean-Marie Vandeborne, il a aidé ton jeu à « mûrir », à évoluer, comment penses-tu que sa méthode te permet de progresse ?

Michel Pomaret : Oui j’ai eu la chance d’être orienté vers Jean-Marie Vandeborne, il a fait une évaluation de mon jeu très objective, de mon niveau de jeu  en juillet dernier et dit « tu ne pourras gagner un tournoi de haut niveau qu’à la condition de revoir toute ta manière de jouer ! ».

Après m’avoir laissé du temps pour réfléchir, nous nous sommes mis au travail. C’est dur c’est long  mais passionnant. J’ai établi avec Jean-Marie une grande relation de confiance et de respect mutuel, qui nous permet d’avancer pas à pas, dans le dédale infini de la technique de haut niveau de ce jeu.

Je suis très loin de me sentir un bon joueur, mais il me donne au fur et à mesure des certitudes techniques très précieuses et je lui dédie sans hésiter ce premier ITM dans un EPT.

1551653_649698211736289_671500184_n

PokerPost : As-tu un regret sur cet EPT ou quelque chose que tu penses avoir mal abordé ?

Michel Pomaret : Je suis assez content de ma gestion du festival de Deauville. J’ai respecté le planning prévu  sans me fatiguer à jouer plus qu’il ne faut (pas de cash game). J’ai deep run le Main FPS, en ayant peu de jeu  mais je sentais que la mise en place de Jean-Marie avait déjà modifié  ma manière de jouer. Le High Roller du FPS  aussi s’est passé correctement, et je bust  sur un coup au kicker près (valet contre dame). Si j’ai un regret c’est d’avoir confondu vitesse et précipitation le quatrième jour de l’EPT, peut être l’effet table tv.

PokerPost : Quelles sont tes prochains défis « pokéristiques » à venir ?

Michel Pomaret : Je vais jouer les POP à l’Aviation, mon club de cœur. Ensuite retour à Maurice pour le WPT en Afrique du Sud, et retour en Europe pour San Remo et Monte Carlo. Fin mai départ pour Vegas et cette fois « Pour aller au bout ! ».