Ktorza-PMU, une séparation à l’amiable ?

by

999242_286762458134058_326769976_n

Dans sa définition commune, la présomption d’innocence signifie qu’un individu, même suspecté de la commission d’une infraction, ne peut être considéré comme coupable avant d’en avoir été jugé tel par un tribunal.

Juridiquement, la présomption d’innocence est un principe fondamental qui fait reposer sur l’accusation (c’est-à-dire le procureur de la République) la charge de rapporter la preuve de la culpabilité d’un prévenu.

Le principe de la présomption d’innocence est garanti par de multiples textes : il apparaît notamment dans la Déclaration de droits de l’homme de 1789, dans la Convention européenne des droits de l’homme, et, depuis une loi de 2000, il est placé en tête du code de procédure pénale.

J’ai tenu à commencer cet article par un rappel sur la présomption d’innocence qui dans ce pays me semble-t-il existe toujours, en rappelant que parfois les annonces ne sont que supercherie et tromperie manifeste ! Ktorza-PMU, une séparation à l’amiable ? Amusant comme histoire non ?

divorce_Sprinter81_Fotolia.

Il y a quelques semaines sortait dans le presse la fameuse histoire de Philippe Ktorza et ses ennuis éventuels avec la justice, dans une histoire qui ne le regardait que lui à titre personnel, mais qui allait amener la communauté poker à très vite donner son avis, positif ou négatif, positif dans la majorité des cas en soutient à Philippe, que nombre d’entre nous respectent dans le milieu du poker.

Mais que la phrase est drôle dans Poker 52 ce midi : « Philippe Ktorza et sa room de cœur depuis toujours, PMU, ont décidé de mettre un terme à leur collaboration », et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu ? Fréquentant assidûment le milieu, je n’ai pu que rire de cette phrase qui sonne aussi vraie qu’une élection truquée dans une république d’Amérique du Sud ou un film de série Z à qui on remettrait un Oscar.

A-t-on demandé à Benzema, Ribery and co de quitter leurs équipes lorsqu’ils furent inquiéter dans une affaire de prostitution ?

Il est facile de dire, je dirai même d’inventer que les deux parties se séparent en bon terme, seul un imbécile pourrait croire une telle affirmation tant il semble clair que PMU n’a pas souhaité conserver en son sein un membre ayant des problèmes judiciaires actuellement, cela pouvant nuire à l’image de la marque. Mais une question me ronge, a-t-on demandé à Benzema, Ribery and co de quitter leurs équipes lorsqu’ils furent inquiéter dans une affaire de prostitution ? A-t-on demandé à Tiger Wood d’arrêter le golf suite à son aveux sur son addiction au sexe ? A-t-on demandé à Philippe Ktorza de se retirer de la team PMU car il est peut être coupable de fait qui pour l’instant n’ont pas encore fait acte d’un procès ?

On peut éventuellement prendre les novices pour des imbéciles, les amateurs de poker pour des « vaches à lait », mais peut-on prendre tout simplement les gens pour des « débiles » ? Je ne le pense pas, et je finirai en concluant que PMU est un très mauvais conteur d’histoires, que personne ne croira un instant à cette idée de séparation d’un commun accord, et que je suis prêt à entendre de leur part une nouveau conte…mais bon cette fois s’il vous plait !

Ktorza-PMU, une séparation à l’amiable ? Finalement, Les Grosses Têtes et PMU même combat…

(Nous avons souhaité interviewer Philippe Ktorza dans cette affaire qui n’a pas souhaité nous répondre ou nous donner sa version des faits).