PMU Pro Dream 2015 : « Paon Paon Paon » je vais vous mettre une cartouche

by

Sébastien-Patoche-©-Kosta

 

Je souhaitais commencer en félicitant Romain Paon pour sa victoire pour la Pro Dream 2015 et en m’excusant d’avoir utilisé son nom pour le titre de l’article. Mais force est de constater que cette fois il y a un « problème dans les tuyaux » ! « Paon Paon Paon je vais vous mettre une cartouche » !

Pour débuter cet article, et avant que tout propos soit reporté ou déformé, en rien mon amitié pour Anthony Cierco ne rentre en compte dans l’analyse que je vais faire du choix de Romain Paon pour cette PMU Pro Dream 2015, mais tout simplement en réfléchissant quelques instants à la stratégie et à la logique de PMU.

Je vais vous avouer, que depuis hier mon téléphone ne cesse de sonner, je reçois des MP sur Facebook du genre « alors on va lire ton avis bien cinglant sur le net », je lis des Tweets, et force est de constater à nouveau que la nouvelle recrue 2015 du PMU Pro Dream laisse dubitative toute la communauté, tant Adrien Allain ou encore Anthony Cierco étaient les favoris pour le public, les spécialistes et pour une certaine adéquation avec les qualités requises d’un joueur devant disputer le circuit.

J’ai pu noter sur le site de la PMU Pro Dream 2015, et comme l’an passé si je ne me trompe pas, que la qualification s’est déroulée en trois étapes :

  • Etape 1 : inscription sur le site et choix des challenges que vous souhaitez disputer
  • Etape 2 : Disputer les demi-finales et être dans les 6 derniers finalistes
  • Etape 3 : Défendre vos chances devant le jury final le 2 avril à Paris

Pour l’étape 1 et 2, chacune et chacun a dû défendre lui-même ses chances, par contre nous pouvons avoir une analyse sur le choix de Romain Paon dans le « sprint final », on peut tout de même se questionner sur « le bouquet final » qui ressemble davantage à une chanson de Sébastien Patoche qu’à un hymne de Freddy Mercury, tant il paraissait presque acquis que la PMU Pro Dream 2015 reviendrait cette fois à un reg incontestable de PMU ou à une personnalité importante du poker en France.

Je ne suis ni PokerNews, ni tout autre média devant prendre un peu de recul sur un marché sclérosé et parfois étrange, je me permets donc de faire remonter la question de tout un peuple : comment le jury de PMU a pu une fois de plus laisser Anthony Cierco sur le bord de la route ? Ne pas accorder de crédit à Adrien Allain et ses 1.456 million de dollars de gains, à François Tosques et son expérience au sein de MPS ou sur le circuit, tout la communauté « pokéristique » se demande encore quelle mouche vous à piqué. De plus pour réponse à vos « éliminés » vous n’en avez pas vraiment eu, mais savez-vous vraiment pourquoi vous avez retenu Romain Paon ? Dites le nous que nous puissions vous dire « Bravo, finalement vous aviez raison ! »

J’entends déjà Brian Benhamou, Erwann Pecheux, ou encore Greg Ceran-Maillard me dire : « Fabien, tu as pris position, c’est pas top, tu n’as pas à juger, qui es-tu pour le faire… ». Mais pourtant je ne juge pas, je fais la constatation que tout le monde fait, pour une part importante de la communauté et pour moi, vous n’avez pas fait le meilleur choix, et cela en ne jugeant ni le niveau ni l’implication de Romain Paon, qui méritera tout notre respect, ne le connaissant pas assez pour le juger, mais connaissant bien assez les forces en présence pour avoir un avis, qui je pense peut-être, si ce n’est validé, du moins être écouté.

Vous vouliez tirer 101 coups de canon pour nous annoncer le nouveau roi ? Finalement nous avons droit au pistolet à bouchon…

picture

Vous méritiez que quelqu’un vous « mette » une « petite cartouche » pour qu’il y ait enfin un débat sur le choix des rooms quant à leurs joueurs. Effectivement il appartient bien à une entreprise de faire ses choix et de mettre en place sa « politique » interne, mais il appartient à la communauté aussi de vous dire que vous auriez pu vous tromper. Vous vouliez tirer 101 coups de canon pour nous annoncer le nouveau roi ? Finalement nous avons droit au pistolet à bouchon…