Démarrer le Poker Online c’est pour maintenant

by

Depuis l’apparition et la démocratisation du Poker, vous voulez vous y mettre mais vous ne savez pas par quel bout commencer ? Je vous donne ici quelques conseils à travers cet article. Bien sûr, il ne s’adresse qu’aux débutants; les joueurs expérimentés ne seront pas concernés.

Étape 1 : Choisir une Room de Poker en ligne

Ce sera là votre premier choix personnel. En effet il existe une multitude de salles de Poker texas holdem en .fr mais aussi en .com, ce,  en dehors de la France. Elles sont toutes différentes suivant le nombre de joueurs présents, de l’interface et des graphismes. Cliquez sur l’une de nos bannières (sur notre site) pour un téléchargement direct, puis suivez le processus d’installation. A noter que certaines salles (Rooms) de Poker se partagent la même plateforme (ex : PMU, ACF ou Party Poker se partage la plateforme Party Gaming; Bwin, Winga ou Unibet celle Ongame) donc les graphismes restent les mêmes, seules des différences de couleurs sont visibles. Les Rooms à forte fréquentation restent la priorité (les plus connues en terme médiatique) si vous cherchez une forte affluence de joueurs.

Étape 2 : Commencer à jouer en fictif

A l’installation de votre salle de Poker, il vous faudra trouver un pseudo (au choix) et vous pourrez commencer à jouer. Je vous conseille ici de commencer en argent fictif, d’une part pour vous familiariser avec le logiciel, deuxièmement afin de pouvoir le désinstaller si jamais vous n’êtes pas satisfait. Ouvrez une table à petite limite et commencez vos expérimentations, vos relances etc… Si toutefois vous veniez à perdre tous vos jetons, vous pourrez de nouveau faire le plein mais de façon limitée. Dès que vous pensez maitriser les parties en argent fictif, vous pourrez alors passer en mode réel.

Étape 3 : Dépôt d’argent et monter une « bankroll » (cagnotte)

Vous voulez jouer des € réellement ? Il vous faudra faire un dépôt sur le site (à partir de 10-15€ minimum). A partir de là vous pourrez jouer n’importe quel tournoi ou partie de cash-game. Un conseil personnel, pour une bonne gestion de votre capital, n’engagez que 10% de votre bankroll par partie (ex : si vous disposez de 10€, ne faites que des parties à 1€) c’est de la pure et simple gestion de bankroll. Si vous faites directement un tournoi à 10€ et que vous perdez, il vous restera 0€ de bankroll. Simple non ? Imposez-vous une discipline de fer d’entrée de jeu pour éviter regrets et remords (mince j’aurais pas du faire ça ou ça). Vous gagnerez de l’expérience tout en jouant et pourrez si vous gagnez de l’argent commencer à augmenter vos limites (2€ puis 5 puis 10 etc) mais cela demande beaucoup de temps. Suivez les téléchargements des sites via nos bannières pour des bonus lors des dépôts d’argent (sommes d’argent offertes ou dépôts doublés) avec des tickets d’entrée à des tournois de bienvenue par exemple. Un autre aspect, pour monter son capital reste aussi de démarrer de 0€ en jouant des freerolls. Ces tournois dont l’entrée est gratuite, vous récompenseront de quelques euros ou de tickets pour d’autre tournois plus prestigieux. Les freerolls restent excessivement fréquentés car ils sont  gratuits et  donc très fréquentés.

Étape 4 : Jouer en live (ou pas)

Là aussi tout est question de personnalité. Si vous rêvez de vous asseoir à une vrai table avec de vraies cartes, alors le live est pour vous. Pour ma part j’ai commencé il y a bien longtemps en intégrant un Club de ma ville. Beaucoup de tournois interclubs ou de gros freeroll annuels y étaient organisés pour les adhérents, moyennant une somme assez modique (entre 15 et 50€ de cotisation annuelle).

Conclusion : jouez à votre rythme et suivez vos envies

Ne vous précipitez pas, allez y en douceur! Le Poker reste un jeu d’adresse et de hasard mais avec une discipline de fer et une bonne gestion de l’argent à mettre en jeu, vous pourrez diminuer cette part de hasard. Gardez votre sang froid et restez positif, si lors d’une journée de jeu vous perdez de l’argent, faites une pause, coupez votre ordinateur et aérez-vous. Laissez passer quelques jours et surtout ne vous obstinez pas à vous refaire coûte que coûte car vous perdrez d’avantage… Le but étant d’éviter le TILT  (jouer de façon risquée par colère ou dépit).

Bon jeu à tous et à bientôt aux tables…