Les 20 personnalités françaises les plus influentes du poker en 2016

by

Joueurs, hauts fonctionnaires, organisateurs de tournoi, entrepreneurs, ils constituent les personnalités françaises les plus influentes du poker hexagonal. L’influence regroupe un certain nombre de critères : poids économique, visibilité médiatique, pouvoir de prescription sur les joueurs, rôle dans l’organisation de la scène Live, pouvoir de contrôle sur le secteur…

Pour faire simple, nous entendons par « influence », la capacité à faire bouger le poker tricolore. Ces différents acteurs du secteur se sont particulièrement distingués durant l’année qui vient de s’écouler. Ce classement a été réalisé après consultation de nombreux observateurs du secteur. Il est forcément subjectif et il a fallu procéder à des choix parfois cornéliens. 2016 fut une année riche en événements avec l’arrivée des variantes sur le poker en ligne, la suprématie renforcée de Winamax et la belle vitalité du Live surtout pour les Buy-in modérés.

1 – Patrick Bruel, porte-étendard de Winamax

 

A la première place, on trouve Patrick Bruel. Le porte-drapeau de Winamax, l’homme qui a popularisé le poker en France dans les années 2000. Cette année, malgré un emploi du temps très chargé côté musique et cinéma, il réussit néanmoins à participer aux WSOP avec à la clé un ITM sur un tournoi à 5000 $. Il a participé à l’enregistrement des Winamax Live Sessions au cercle Clichy Montmartre qui seront diffusés en télé (SFR Sport 1) en début d’année 2017. Il était également présent lors de l’étape inaugurale du Winamax Poker Tour en novembre dernier à la Villette, avec de belles retombées médiatiques. Bruel est un acteur économique de poids dans le monde du poker puisqu’il est actionnaire de Winamax, leader du poker en France. Poids économique, surface médiatique, pouvoir de prescription sur les joueurs, Bruel cumule tous les critères de l’influence.

 

2 – Gregory Chochon : le Frenchy des WSOP

Grégory Chochon est en charge de l’organisation — au sens large — de tous les événements WSOP (WSOP, WSOP Europe, WSOP APAC, WSOP Circuit,…). Cela implique la gestion du tournoi, des partenaires, de la production TV, des joueurs VIP, du staff, etc… Il travaille par exemple en ce moment sur le programme des WSOP 2017 ! Avec plusieurs nouveautés… Il est également à l’origine du nouveau partenariat entre lesWSOP et le Casino Kings de Rozvadov qui organisera les WSOP Europe en 2017. Il a également développé le Circuit WSOP (20 étapes aux USA), le 1er circuit au monde, avec désormais 15 étapes dans le reste du monde pour cette saison dont pour la première fois des étapes à Paris, au Cercle Clichy, à Cannes, en Belgique, au Portugal, au Brésil ou encore en Australie. Lors de la grande finale freeroll avec 1 Million de dollars de Prizepool et un bracelet, chaque joueur représentera donc désormais son pays et plus particulièrement son casino.

 

Il a également pour mission le développement de la marque WSOP aux Etats-Unis et à l’international, ce qui passe notamment par des partenariats avec des casinos mais aussi des contrats de licence de marque avec des produits de grande consommation. Il est aussi responsable des synergies entre les offres online et offline. Il a géré également la dernière édition du Big One for One Drop a Monaco (tournoi à 1 million de dollars) . Concrètement, il est le bras droit de Ty Stewart, le boss des World Series.

 

3- Alexandre Roos et Christophe Schaming, la paire d’As de Winamax

Parmi les 4 actionnaires de Winamax, Alexandre Roos et Christophe Schaming jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de la room. Fondateurs et actionnaires opérationnels de Winamax, ils occupent respectivement les fonctions de PDG et de DG. Les deux hommes travaillent dans le même bureau, se concertent en permanence, proposent de nouvelles orientations et valident les décisions de leurs équipes. Alexandre Roos gère plutôt l’aspect financier et juridique, tandis que Christophe Schaming s’occupe davantage des aspects techniques. Roos et Schaming gèrent une équipe de 110 personnes.

 

Avec 53% de parts de marché, Winamax est le leader du secteur. Mathieu Porri et Laurence Duplessis, chargés du pôle communication sont les artisans de la belle visibilité de la room. Le Winamax Poker Tour organisé par Matthieu Duran connait toujours beaucoup de succès avec cette année plus de 46 étapes en France. Au sein du Team Pro Winamax, Sylvain Loosli et Davidi Kitai ont réalisé de très belles performances cette année. En 2015, Alexandre Luneau, terreur des tables hautes limites a été recrutée et fait aujourd’hui office d’ambassadeur pour l’arrivée des nouvelles variantes sur la room. L’année 2016 fut également marquée par des partenariats avec plusieurs clubs de football de ligue 1 et par l’essor des paris sportifs au sein de la room.

 

4-  Alexandre Dreyfus, l’homme qui veut « sportifier le poker »

 

À la tête de la société Zokay Sports & Entertainment, Alexandre Dreyfus est un homme ambitieux. Il est convaincu que le poker peut devenir un divertissement de masse et que le jeu est à l’aube d’un nouveau boom. Il veut être l’accélérateur de ce mouvement à l’échelle mondiale. Son mot d’ordre est « Sportify Poker ». Il veut organiser le poker à la manière d’une ligue sportive. En 2012, il a racheté le Global Poker Index (GPI), un classement des joueurs de poker de tournois live et HendonMob, qui recense les gains des joueurs en tournois live. L’homme vit à Malte et parcourt la planète une bonne partie de l’année. Il fait du consulting pour des casinos américains.

 

L’année dernière, il a levé près de 5 millions de dollars. 2016 fut une année importante pour l’entrepreneur avec la Global Poker League (un championnat). Ce fut bilan mitigé. Le projet a suscité la curiosité mais pas vraiment l’engouement. Les sessions en streaming ont été assez peu regardées. Dreyfus parle d’une « année constructive, avec le lancement de notre plus gros projet, la Global Poker League, avec le Draft, la construction de nos studios y compris à Vegas, et notamment le Cube. Des partenariats médias, en Chine, en France (TF1) ». Alexandre Dreyfus a l’ambition d’ouvrir le poker vers l’extérieur et d’en faire un vrai divertissement populaire en racontant les histoires.  Alexandre Henry, propriétaire du circuit Deepstack Open, ami de Dreyfus est son homme de confiance.

 

5- Apostolos Chantzis, l’homme incontournable du Live

Apostolos Chantzis a créé le concept TexaPoker. Il s’occupe depuis 2008 de l’organisation des tournois clés en main dans toute la France et cumule plus de 3 500 tournois à son actif. L’année 2016 a été marquée par sa montée en puissance. L’homme a noué des partenariats avec de nombreux casinos : Barrière Cannes, Gujan-Mestras, Pasino Grande Motte, Pasino St Amand, Domaine des Forges les Eaux, Gruissan, Lyon Vert, Divonne, Aix-en-Provence, Le Havre, Saint-Gilles-Croix-de-Vie et à l’international le Grand Casino Costa Brava à Lloret De Mar. Il est aussi l’organisateur du circuit Deepstack Open et de la finale du CNIC. Apo Chantzis est devenu un homme incontournable sur le Live. Toute l’année, Apo Chantzis réalise des tournois de 250 à 1000€ avec des structures souvent très profondes qui permettent de pratiquer un beau poker. Son concept « un tournoi près de chez vous » est à plus de 3 000 entrées par mois sur les tournois supérieurs à 250€.

 

Sa logistique lui permet de faire des tournois de plus de 700 joueurs avec des croupiers et des Floors expérimentés et toute la mécanique de la communication pour fidéliser les joueurs. Cette année, il a lancé le TexaPoker Series Multiplex, un tournoi multi-casino dont le prizepool est mutualisé. La grande finale se tient à Lyon en décembre. Si 2016 fut pour lui une grande année, 2017 s’annonce encore plus belle avec plusieurs nouveautés : un nouveau circuit en partenariat avec PMU (France Poker Open), un partenariat avec le Casino Barrière de Cannes pendant les WSOPC Cannes en avril 2017 et enfin l’Apo 2500, un gros festival en septembre 2017 au Casino de la Grande Motte.

 

 6. Cédric Billot, l’homme du Live chez PokerStars

Cédric Billot est responsable de l’European Poker Tour. Un circuit qui existait depuis 13 saisons, devenu la référence au niveau international, tant en qualité d’organisation, d’offre poker et d’expérience générale pour les joueurs, qui tire sa révérence à Prague. Au cœur du projet de lancement des PokerStars ChampionShips et Festivals, avec l’appui de l’équipe Live Events, Cédric Billot est chargé de choisir les casinos partenaires, les dates, les alliances stratégiques, les formats, buy-ins, recrutements et toutes les décisions liées aux futurs tournois Live en Europe de PokerStars. Son expérience et ses résultats sur les EPT, FPS, et autres tournois lui confèrent sans aucun doute une légitimité, des compétences, et un réseau que peu peuvent se targuer d’avoir sur les scènes Française et Européenne. Cédric Billot est en contact permanent avec les régulateurs et les plus hautes instances, ainsi qu’avec les plus hauts décisionnaires du poker mondial. Il a également repris le contrôle de la Fédération Française de poker (dont il est un des membres créateurs depuis 2007) et fait partie des membres fondateurs de la Fédération Internationale de Poker.

 

7- Ziad Farhoud et Pascal Rolin, les rois du poker à Paris

Le Cercle Clichy Montmartre est devenu un lieu incontournable pour les joueurs français. Avec ses 30 tables de poker ouvertes toute l’année le CCM est la plus grande poker room de France. Le cercle organise des tournois tout au long de l’année mais aussi la finale du Winamax Poker (1 389 joueurs cette année) depuis 6 ans. Mais, l’énorme succès cette année fut sans conteste l’organisation des WSOP Circuit Paris. Ce festival a suscité un engouement incroyable avec plus de 6 000 joueurs au total en cumulé.

La réussite du cercle est due en grande partie au travail de Pascal Rolin (responsable du poker) et Ziad Farhoud (marketing et partenariats). Pascal Rolin est celui qui a implanté le poker au CCM en 2008. Des travaux de modernisation ont été menés cette année. Les deux hommes montrent un attachement à l’identité populaire du lieu. Ils souhaitent maintenir des niveaux de Buy-in abordables et garder des tables de Cash Game accessibles aux petites bourses. La cotisation annuelle est de 50 euros.

 

8-  Brewenn Cariou, l’homme fort de PMU

Brewenn Cariou arrive au PMU en avril 2001 pour travailler sur  l’activation des partenariats au sein du Département Promotion et  Sponsoring. En 2009, il rejoint la Direction Marketing pour intégrer  l’équipe projet pour le lancement de l’activité Poker du PMU puis se voit confier le poste de responsable de la Fidélisation Clients. Il participe  activement à l’essor de la room et au développement de l’offre poker. En 2014, il prend en charge la gestion de l’ensemble de l’activité poker en  continuant de faire de PMU.fr une alternative crédible aux purs players.

 

Aujourd’hui la Room détient 10% de part de marché et renforce sa  notoriété sur la partie Live en annonçant le lancement de son 1er circuit Live, le France Poker Open. Les résultats de la Team Pro, son partenariat avec le WPT et les dispositifs plus originaux comme le Hip Poker Tour et Vegas Dream, ainsi que ses offres online créatives et stimulantes (Triple Crown, Grand Chelem, Pro Dream, French Poker championship) permettent à la room de consolider sa place de 3ème opérateur de poker sur le marché français. Par ailleurs, le recrutement astucieux cette année de deux nouveaux joueurs : Yoh Viral et Sarah Herzali a contribué à augmenter la visibilité de la room et perpétuer l’aventure de la Team Pro PMU lancée en 2011.

 

9 – Aurélien Guiglini, la boite à idées de Winamax

 

Aurélien Guiglini occupe une place centrale dans la machinerie de Winamax. Il est la boite à idées de la room, à l’origine de plusieurs innovations sur le soft. Il a une connaissance extrêmement fine de la communauté des joueurs de poker en étant très attentif aux retours des joueurs notamment sur Club Poker. « Guignol », son surnom, planifie aussi le programme des tournois notamment les Winamax Series. Il fait partie également des personnes qui ont supervisé l’enregistrement des Winamax Live Sessions et qui s’est occupé entre autre de l’introduction des variantes arrivées récemment sur Winamax. Au-delà de son rôle chez Winamax, Aurélien Guiglini est un joueur de poker aguerri qui dispose d’un très beau palmarès HendonMob.

 

10- Hermance Blum, reine du WPT en Europe

hermance.jpeg

Hermance Blum fait partie des pionnières de l’industrie du poker en France. Directrice du WPT en Europe depuis bientôt 3 ans elle gère la stratégie de développement du Tour au travers de nombreux accords de partenariats avec son réseau de casinos et sponsors partenaires. Bien connue du circuit international, déjà nominée l’année précédente, Hermance Blum a reçu en mai dernier le prix ‘Industry Person of the Year “aux European Poker Awards. C’est la première fois qu’une femme est récompensée dans cette catégorie. Elle s’impose depuis 2008 au marketing et à la communication de PokerStars en France, puis lance PartyPoker en 2010 lors de l’ouverture du marché. Elle supervise alors les toutes premières émissions de télé réalité poker et les contrats de sponsoring de sportifs ambassadeurs de la marque, ainsi que les EPT et le premier FPS à Beaulieu. C’est depuis 2011, qu’elle a pris le tournant du live lorsque le WPT l’a recrutée pour diriger l’opérationnel du tour en Europe depuis leurs bureaux de Londres. Cette année 2016 fut marquée par l’avènement d’un partenariat historique entre le WPT et le Groupe Barriere, avec un premier succès au Casino de Deauville qui présage d’une belle collaboration entre les deux partenaires.

 

11 – Charles Coppolani, le régulateur

coppolani3 (1).jpg

Président de l’ARJEL depuis février 2014, Charles Coppolani dirige donc l’autorité de régulation des jeux en ligne. Il a pris des initiatives cette année pour sortir le secteur de sa léthargie en poussant les demandes répétées des acteurs du secteur comme la mise en commun des liquidités et l’instauration de nouvelles variantes. Les variantes sont maintenant accessibles sur les rooms françaises. La mise en commun des liquidités devraient elle aussi voir le jour bientôt. Il y a quelques semaines, certains députés voulaient supprimer l’ARJEL. Ce projet ne verra finalement pas le jour. Coppolani est un homme qui a une capacité d’influence auprès du législateur mais seuls ces derniers peuvent agir concrètement. C’est la limite de son pouvoir.

 

12- Frédérique Ruggieri, patronne du Casino de Gujan-Mestras

poker,jeu,casino,classement

Frédérique Ruggieri a fait de Gujan-Mestras, la nouvelle place forte du poker dans le Sud-Ouest de la France. Elle est la propriétaire de ce Casino indépendant qui est devenu un lieu incontournable pour les amateurs de poker qui se déplacent depuis Bordeaux pour venir jouer. Le poker à Gujan s’articule autour de trois salles: le « Salon Winston » consacrée au Cash Game, la  « Cave » pour les grosses parties particulière et les tournages TV et une toute nouvelle salle spécifique aux tournois « Barraca ». Avec 400 places, Baracca est conçue pour recevoir les meilleurs tournois nationaux et internationaux. Partenaire avec Apo Chantzis, Frédérique Ruggieri s’attache à une programmation régulière de pas moins de 6 tournois par semaine entre 35 et 75€ et 12 tournois phares (1 par mois) entre 300 et 550€.

 

En 2016, la poker room a accueilli en moyenne 200 joueurs pour chacun de ces grands événements. Presque 500 pour le DSO de septembre 2016. 2017 sera une année sous le signe du poker pour le casino de Gujan qui accueillera de nouveau une étape du DSO. PMU en effet l’a choisi pour son tout nouveau tournoi : les France Poker Open. Enfin, le poker à Gujan c’est aussi une volonté de créer des événements festifs avec la venue régulière de people et des concerts programmés pendant les événements d’été. Pour 2017, Frédérique Ruggieri a annoncé sa couleur : se positionner sur le projet d’ouverture de club anglais à Paris. Quoi de plus légitime ?

 

13- Alain Fabre, directeur de festivals (de poker ) à Cannes

fabre.jpg

Alain Fabre est Directeur Général des Casinos Barrière de Cannes (Le Croisette et Les Princes) depuis 2009.  Dès son arrivée et conscient du potentiel grandissant du poker,  il a souhaité le mettre en place au Casino Croisette.  La Poker Room a ouvert début 2010 avec le développement du Cash-Game et la mise en place de tournois hebdomadaires (fréquence de 5 à 6 tournois par semaine) et des RDV mensuels aux Buy-ins plus importants et propres au Casino, les « Croisette Hold’Em Series ».  Très rapidement, il a aussi développé en parallèle des partenariats forts afin de toujours multiplier l’offre « Tournois », distinguant ainsi le Casino Croisette comme étant l’établissement offrant un nombre et une variété de tournois non égalés en France.  Ainsi le Croisette a accueilli  2 années consécutives les WSOP Europe, les premiers Deepstack Open de Chili Poker jamais organisés dans un Casino Français et accueille chaque année des tournois emblématiques tels que le WPT National, Le DeepStackOpen, ou l’Unibet Open.

 

Alain Fabre  travaille également depuis de nombreuses années en partenariat avec son Ami Apostolos Chantzis et programme très régulièrement au Casino Croisette  les tournois organisés par Texapoker. Persuadé de la complémentarité entre Tournois et Cash Game, des tables de Cash Game sont ouvertes tous les jours dès l’après-midi et une politique commerciale très pro active est menée avec et auprès des joueurs.  Ceci a permis au Casino Croisette de prendre le leadership national et ce depuis 2011, et notamment grâce à des parties High Roller se déroulant principalement sur la période estivale.

Désireux de continuer à faire vivre le poker au Casino Croisette et à pérenniser cette activité au niveau national, Alain Fabre reste en veille permanente sur les nouveautés de l’industrie, et continue à proposer une programmation attractive tout au long de l’année, comme en Avril prochain avec le retour des WSOP sur le format Circuit où 8 Bagues seront en jeu.

 

14- Lucille Denos, Barrière Poker Queen

denos.jpg

Leader sur le marché des casinos avec 26 établissements en France, le groupe Barrière a été le premier Groupe de casinos français à s’engager dans le poker. Aujourd’hui la politique du groupe Barrière est d’avoir au moins un casino majeur avec des places fortes régionales en terme de poker room et d’offre poker dans chaque région où le Groupe est implanté comme à Deauville, Dinard ou Toulouse. Le bilan de la saison 2016 du Barrière Deepstack Poker Tour a été positif avec 4 405 joueurs inscrits, 7 étapes et 1,5 million de prizepool redistribués lors de cette saison. Cette année, Arnaud Peyroles a remporté la League Barrière.

Dans ce dispositif, Lucille Denos joue un rôle clef, elle gère le BPT de A à Z : de l’élaboration du concept au budget et à la stratégie avec la création du programme, la coordination avec et entre les casinos, le recrutement du staff et puis gestion sur place. De plus, elle est le référent poker du groupe. Elle est aussi souvent la première intervenante pour les partenaires extérieurs. En plus des BPT, Barrière a ainsi organisé les FPS à Lille et Deauville pour la 6e et dernière saison du tour made in Pokerstars France. En décembre a aussi été organisé le WPTN Deauville.

 

15- Jean-Alexandre Bauchet-Bouhlal, le leader du poker à Marrakech

poker, jeu, casino, classement,

Il a fait de Marrakech une destination phare du poker dans le monde. Jean-Alexandre Bauchet-Bouhlal est le directeur général du Es Saadi Marrakech Resort, une oasis qui comprend un hôtel, un palace, des restaurants, des spas et surtout un casino. Ce Franco-marocain commence par rendre hommage à ses aïeuls, notamment Henriette Bauchet qui a créé l’établissement en 1952. Ensemble, ils y lanceront le poker dès 2005. Depuis cette date, le Casino de Marrakech Es Saadi a organisé 41 tournois internationaux. Chaque année, les plus grandes franchises internationales y prennent leurs quartiers : WSOP, WPT mais aussi Sismix by Winamax. L’affluence est toujours au rendez-vous. Depuis plusieurs années, le Es Saadi a montré un savoir-faire dans l’accueil et l’organisation de tournois. « Un travail d’équipe », explique-t-il. La destination est très internationale avec un gros contingent de Français, d’Espagnols, de Portugais, de Belges ou d’Anglais. « L’an dernier nous avons accueillis des joueurs de 38 nationalités différentes », précise Jean-Alexandre Bauchet-Bouhlal. Le casino propose aussi un programme de tournois quotidiens et surtout du Cash Game. « Il y a toujours de l’action au Casino de Marrakech Es Saadi », termine-t-il.

 

16- ElkY, la Star connectée

elky1.jpg

C’est le joueur de poker français le plus connu dans le monde, sa fiche HendonMob est l’une des plus consultée, c’est aussi celui qui possède le plus beau palmarès. Bertrand ElkY Grospellier a remporté de nombreux titres et 10 millions de dollars de gains. Entre 2008 et 2013, ses gains s’établissaient à au moins 300 000$ par an. Le joueur Pro Pokerstars compte plus de 36 000 fans sur Facebook, 75000 followers sur Twitter et 30 000 abonnés sur Instagram. Même s’il a peu brillé cette année, il dispose d’un pouvoir de prescription très important sur les joueurs. Son aura dépasse d’ailleurs largement les frontières, il compte par exemple des fans russes ou japonais. Il est régulièrement mis en avant dans les campagnes de publicité de la room.

Depuis deux ans, ElkY a aussi pris le virage Twitch avec beaucoup de succès. Ses sessions filmées rassemblent des milliers de personnes. Le joueur s’est aussi engagé dans une équipe pro de Hearthstone, preuve qu’il a toujours plusieurs cordes à son arc. Toutefois, ElkY est en perte de vitesse en ce moment en termes de résultats. Sa meilleure performance 2016 est une 12e place sur le FPS Deauville.

 

17 – Laurent Dumont, l’âme de Club Poker

DUMONT.jpg

Club Poker ou CP pour les intimes reste le site incontournable des amateurs de poker. Crée en 2003, le site communautaire est basé sur une grande richesse d’échanges sur le Forum. Il propose une partie actualité fournie avec les articles de Lénaïc Wadoux alias SuperCaddy. Cette belle plume écrit l’actualité poker au quotidien et influence par ce biais la grille de lecture de nombreux passionnés de poker. En 2015, Club Poker a aussi lancé une version anglophone.

 

Avec une audience de 250 000 visiteurs uniques par mois selon les deux dirigeants du site, Club Poker draine une audience majeure du secteur. Le site est très courtisé par les rooms mais sa force réside dans son indépendance. Le site assure aussi régulièrement le suivi des tournois avec des reportages en direct. Signe de l’affaiblissement de l’activité poker en France, le nombre de coverages est en baisse et se limite à une grosse dizaine environ. L’autre outil d’influence est le Club Poker Radio qui se déroule tous les jeudis soirs. Être invité ou participer à l’émission est un signe de reconnaissance pour les acteurs du poker tricolore. Chaque émission est téléchargée en moyenne 35 000 fois. Derrière Club Poker, on retrouve Laurent Dumont et Nicolas Maillochaud, deux hommes qui soulignent le fait que Club Poker est une aventure collective. Cette année, les deux compères ont aussi développé une orientation betting du site avec le Bar des Sports.

 

18 – Moundir Zoughari, l’ambassadeur

moundir.jpg

 

Moundir, héros de téléréalité a fait du chemin ! Il est aujourd’hui ambassadeur de Winamax  pour le poker amateur et multiplie les déplacements aux quatre coins de la France dans les clubs partenaires. Il est très influent sur les réseaux sociaux où il compte des milliers de fans. Il compte par exemple 85 000 followers sur Twitter. Depuis la rentrée, il est aussi animateur dans l’émission RMC Poker Show aux côtés de Daniel Riolo. Par ailleurs, c’est aussi un joueur de poker qui tient bien les cartes et participe à plusieurs tournois dans l’année.

 

19 – Johan Guilbert, le roi du Buzz

PMU-Team Poker-17.05.16┬®Maxime Huriez-3893-PRINT.jpg

Avec ses vidéos en direct et sa bonne humeur, Johan Guilbert, alias Yoh Viral, fédère une communauté de fans. Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat : le joueur est très actif sur les réseaux sociaux. En avril 2016, PMU Poker le recrute pour intégrer la Team Pro. Il multiplie les sessions Twitch à la manière d’un animateur de radio. Il balance aussi sur le net des vidéos en mode selfie où il raconte ses parties aux tables des casinos. Celles-ci font le buzz sur les réseaux sociaux avec des dizaines de milliers de vues. C’est aussi un gros joueur de Cash Game Live et un Coach renommé. Yoh Viral apporte un vent d’air frais dans le milieu du poker. Il parcourt aussi le circuit avec le reste du Team PMU : Erwann Pecheux, Sarah Herzali et Pierre Merlin.

 

20 – Loïc Xans, le vidéaste passionné

Loïc Xans

Âgé de 29 ans, Loïc Xans travaille dans le milieu musical indépendant depuis 8 ans. Il a fondé avec Sophie Pons une société de production vidéo et de management musicale à Bordeaux. Passionné de poker depuis l’université, il a créé « Dans le Carré » en mai 2013 et a alors multiplié les interviews de personnalités du monde du poker. Fin 2015, il sort son premier documentaire « BOA » sur la vie de Guillaume Darcourt qui compte actuellement un peu moins de 30 000 vues. Depuis 3 ans, il réalise une chronique mensuelle sur Poker52. En 2016, il a sorti, en partenariat avec PMU Poker, l’émission « Tour de Table » qui compte 5 épisodes dans sa première saison. En septembre 2017, il sortira un nouveau documentaire intitulé « Un jour viendra » en partenariat avec TexaPoker. il travaille actuellement sur un nouveau format court « à ton avis » en partenariat avec PMU.fr. Par ailleurs, il gère aussi la communication du casino de Gujan-Mestras.