Sarah Herzali : « Je ne suis pas à la recherche de paillettes »

by

A 29 ans, Sarah Herzali est une joueuse phare du poker hexagonal. A la veille du FPO Saint-Amand, elle a accepté de répondre à nos questions.

Sarah Herzali / Crédit PMU

Cette semaine, tu te rends à Saint-Amand-les-Eaux pour le France Poker Open. Parle-nous des particularités de ce festival ?

Ce festival propose différents tournois avec de belles structures pour des Buy-in assez accessibles. Apo Chantzis, organisateur de cet évènement, œuvre pour que tout se passe au mieux. PMU Poker a organisé de nombreux satellites et permis à de nombreux joueurs de se qualifier. Le tournoi Omaha vaut vraiment le détour. Les joueurs étaient vraiment ravis sur les deux premières étapes.

Tu es membre du Team PMU Poker depuis un an et demi. Quel bilan tires-tu de cette expérience jusqu’à présent ?

Au niveau poker, la première année a été plus fructueuse que la seconde, en termes de résultats. Je me sens très bien au sein de l’équipe PMU. Le bilan est jusqu’à présent très positif. C’est une expérience humaine très enrichissante. La cohabitation avec Erwann Pecheux, Yoh Viral et François Tosques se passe bien. D’ici la fin de l’année, je saurai si mon contrat sera prolongé. J’ai envie de rester au sein de cette Team.

Plusieurs médias généralistes se sont intéressés à toi. En tires-tu une satisfaction particulière ?

Je ne suis pas forcement à la recherche de paillettes mais c’est effectivement très flatteur. Peut-être que mon profil de joueuse, plutôt « normale » qui séduit. Je suis finalement une personne assez ordinaire.

Considères-tu le poker comme un sport ?

Un sport mental ? Peut-être. C’est une question vraiment difficile à trancher. Je suis assez partagée sur la question.

Prends-tu toujours du plaisir à jouer ? Te fixes-tu des objectifs ?

Je prends toujours du plaisir mais j’aborde ce jeu différemment. Je joue au poker depuis maintenant 10 ans. Je ne me fixe pas vraiment d’objectifs. La part de variance en tournoi est toujours très importante.

Quels sont les tournois que tu vas disputer dans les mois à venir ?

A la fin de l’année, je vais jouer la finale du FPO Lyon. Online, je vais jouer les FPC sur PMU.fr, puis le WPT Deepstacks Deauville et le PokerStars Championship Prague.