Texapoker a-t-il révolutionné le poker hexagonal ?

by

Depuis de nombreux mois maintenant, Texapoker a réussi à imposer sa « griffe » et son style dans l’organisation de tournois de poker en France et même en Europe. Baguette de chef d’orchestre à la main, Apostolos Chantzis fait jouer « milles symphonies » chaque semaine à travers la France, et cela à travers des dizaines de tournois. Finalement Apo serait-il le druide du poker français ? Un gaulois qu’on chercherait à combattre en version armée romaine submergée par les « petites mains » du grand Apo? Analysons l’effet « un tournoi près de chez vous » by « Big Moustache » !

Frank Sinatra aurait presque pu chanter « Just tea for two, and two for tea » pour décrire la sensation de bien-être et de plaisir que ressentent les joueurs de Saint-Amand les Eaux en passant par Divonne-les-Bains, de Gujan-Mestras à Cannes, du Nord au Sud, d’Est en Ouest, Apo Chantzis a réussi le « tour de force » d’adjoindre la qualité à l’organisation, le plaisir à la gestion, et ce fut un travail de longue haleine.

-Are you ? -You are ? -Yes. Happy. -Glad. Ca pourrait presque être une discussion entre deux joueurs et Apo « Big Moustache » Chantzis

Car même au pays des « gentils organisateurs de tournois », cela ressemble parfois à « Dallas » et son univers impitoyable, il a aura fallu montrer et démontrer que la proximité était la clé du succès Made in Texapoker. On pourrait décrire cette proximité sous trois angles :

– Proximité avec les casinos partenaires
– Proximité avec les joueurs
– Proximité avec les autres acteurs économiques du poker

Car oui, bien au contraire de tas d’autres, Apo a parfois fait profil bas pour imposer son image de marque, faisant passer Texapoker et les joueurs avant Apo Chantzis lui-même, l’homme orchestre laissant les lumières et la gloire à ceux qui comptent le plus, les joueurs.

Crédit photo : pluris.fr

De ce fait, peu à peu, tous les casinos français ou presque se rapprochent de Texapoker pour la gestion globale de leurs tournois, la gestion logistique ou même uniquement la gestion en terme de communication, car le simple fait de devenir un tournoi « TPS » devient si ce n’est la clé de la richesse, la clé de la structuration et de la progression intelligente.

Car c’est finalement ce qu’a bien analysé « Big Moustache », comme j’aime l’appeler avec beaucoup de respect et d’amitié, il a crée une sensation d’appartenance à un groupe, à une communauté, où casinos, joueurs, équipes logistiques, journalistes…font tous partie d’une sorte de grande famille, où l’on travaille toujours avec qualité, sérieux et efficacité. Il est donc possible que l’humanité passe avant la volonté de devenir une légende ou immortel, en rêvant d’avoir sa propre statue, des « génies il y en a plein le cimetière » et Texapoker l’a bien compris, Apo avait ça dans la peau, aimer les gens pour leur faire aimer le jeu.

Caché derrière sa moustache de Capitaine de voilier ( ça serait d’ailleurs plutôt la description de son frère et partenaire de travail Basil Chantzis qui correspondrait à ces mots), mais caché derrière sa moustache, Apo n’a pas oublié d’où il était parti il y a quelques années pour peu à peu bâtir non pas un empire, mais bien une sphère d’échanges où le donnant/donnant est l’essentiel d’une réussite commune.

Texapoker impose son style, sa plume, sa voix, ses voix même à travers des représentants de qualité comme Benjamin Camps, Loic Xans, Basil Chantzis, François Lascourréges, Julien Fermi, Fabien Richard, Julien Tissot…, et Apo tel un Louis de Funes dans « La Grande Vadrouille », nous emmène en ballade au pays du poker avec perfectionnisme et sourire. Finalement « Just tea for two, and two for tea », c’est un peu comme un « Juste un tournoi pour vous, juste un tournoi tous ensemble » et ça Texapoker l’a réussi.

Cela gène-t-il le reste de l’industrie ? Dommage la partie d’échec commence belle et bien à être remporté par ce talentueux créateurs d’idées, ce Grec qui aura grandit une partie de sa vie en Afrique, la vie est comme une grande mélodie qu’il compose avec cartes et jetons, Texapoker pour vous servir…