Loane Marenne, de « l’analyse d’auras » à MindCoaching.Poker

by

Il y a quelques semaines, je découvrais sur le profil Facebook d’un joueur de poker que j’apprécie énormément, les compliments qu’il pouvait avoir envers son coach mental qu’il remerciait pour tous les mois de travail qu’ils avaient en commun, et toute l’influence que celui-ci avait eu sur ses résultats lors des compétitions du circuit international. Il fallait donc me rendre à l’évidence, il existait au pays du « Grand Jacques » un coach mental que je ne connaissais pas encore et une méthodologie qui apparemment valait le « coup d’œil ». Défi relevé, nous sommes rentré en contact avec Loane Marenne, ce coach de l’ombre qui met en lumières des joueurs de talent !

PokerPost :  Bonjour Loane, nous avons donc eu le plaisir de te découvrir grâce à Terry Schumacher que tu coaches maintenant depuis plusieurs mois, et la qualité de ton travail qu’il mettait en avant à travers un de ces post Facebook. Si tu devais te présenter en quelques mots ou nous résumer ton parcours, comment le ferais-tu ?

Loane Marenne : Après un début dans l’informatique et une approche plutôt binaire de la vie, j’ai suivi beaucoup de cursus de l’ordre du développement personnel. Sophrologie, Shiatsu, PNL, Hypnose conversationnelle, sciences du comportement, morpho-psychologie…M’intéressant d’une part à l’approche orientale dans le sens large du terme, je me suis tout d’abord formé dans de nombreuses approches énergétiques.

Ces compétences acquises m’ont permises de travailler dans le secteur de l’autisme où j’ai pu découvrir et étudier en profondeur le plan mental. La construction de ces personnes extra-ordinaires m’a obligé à aller voir « plus loin » afin de comprendre leurs fonctionnements.

S’en est suivit l’étude de la construction et du fonctionnement de ce plan mental, afin d’aider les équipes pédagogiques à mettre en place des systèmes d’apprentissages individuels plus adaptés. Le plan émotionnel est venu en dernier, où j’ai observé et étudié quelle place il prenait dans la vie des personnes, et comment il s’exprimait, ainsi que les conséquences qu’il pouvait avoir. J’avais alors toutes les cartes en main pour commencer à étudier la construction des personnes dans leur globalité, sous tous leurs aspects.

Par la suite beaucoup de rencontres, formations, échanges, collaborations et expériences sociologiques que certains amis ont pu subir (rire). Entre le développement personnel et le coaching sportif il n’y avait qu’un pas. Pour bien comprendre, en développement personnel je vais coacher les personnes vers un objectif qui est souvent le mieux-être, et la réalisation de soi dans sa vie.

Pour les sportifs c’est exactement pareil, à part que ceux-ci ont déjà défini ce qu’allait être leur vie. Dès lors je les aide à atteindre un épanouissement personnel dans ce qu’ils font de leur vie, et on atteint exactement les mêmes résultats à part que les victoires sont différentes pour chacun. Pour certain ça sera retrouver un équilibre familiale, pour d’autres gagner un bracelet… Mais au final une chose compte plus que les autres : l’épanouissement personnel.

 

Loane Marenne peint avec passion les tableaux représentant son univers fait de réflexions et d’analyses

 

PokerPost : Tu es donc le créateur d’une « méthodologie » ou d’une façon d’aborder le coaching que tu as appelé MindCoaching.Poker ( https://www.facebook.com/MindCoaching.poker/), quand et comment t’est venu cette idée ?

Loane Marenne : Passionné par le poker, cette idée a émergée tout naturellement il y a plus ou moins deux ans. La rencontre avec des joueurs de poker me partageant leurs difficultés a été un premier pas.

Plus je les écoutais parler, plus je me rendais compte que tout ce que j’avais appris et développé ces dernières années prenait tout son sens autours d’une table de poker.

La dynamique de groupe (dynamique de table), son état intérieur, la conscience de l’image qu’on renvoi…et tous les enjeux de notre personnalité auxquels on est confronté autour d’une table sont un terrain de jeu sans limites.

Dès lors j’ai proposé un partenariat avec des joueurs où j’ai testé et expérimenté des outils et des approches qui pouvaient leur convenir,  et ça a payé assez vite.

 

Retrouvez toutes les infos de MindCoaching.Poker sur la page Facebook officielle https://www.facebook.com/MindCoaching.poker/

 

PokerPost :  Tu as pu travailler avec des publics particuliers à travers d’autres activités professionnelles, apprendre à connaitre les différences des autres, est-ce une force par la suite pour savoir comment mentalement un individu peut réagir ou agir dans son quotidien ?

Loane Marenne : Exactement ! Les divers publics que j’ai pu observer dans des contextes particuliers ont été décisifs, car ils m’ont permis de m’être en exergue autant d’exemples de fonctionnements, de personnalités et de manières de percevoir la vie.

J’ai  alors pu faire un parallèle très précis avec ce qui se passait autour d’une table de poker. Pour moi c’est important, car dans mon travail je n’ai pas de modèle tout fait. Mon but est d’aider une personne à devenir le joueur qu’elle souhaite devenir.

Chacun vient avec ses qualités, pouvoir aider une personne à les faire émerger, que cela devienne un atout pour et une force, est quelque chose de très gratifiant. C’est un accompagnement unique et personnel. Ce n’est pas juste une technique, ce n’est pas juste un exercice ou les dernières tendances GTO, c’est quelque chose qui « appartient » au joueur.

PokerPost :  Aujourd’hui tu as coaché des joueurs qui ont fait leurs preuves et qui ont démontré la qualité de leur travail en obtenant des résultats impressionnants, voir même des victoires pour certains, une consécration pour toi ? Ou alors tu n’es pas quelqu’un d’ambitieux ?

Loane Marenne : Je pense qu’on est tous ambitieux dans la vie, mais les ambitions de chacun peuvent être différentes. Pour certain ça sera être champion du monde de motocross, pour d’autres de monter sa boite, pour d’autres une vie de famille harmonieuse…

Au niveau professionnel, ce n’est qu’une victoire que si pour chaque bracelet gagné, chaque TF atteinte, le joueur profite réellement de ce moment comme quelque chose d’unique. Personnellement, mon travail m’anime, et mon ambition est de pouvoir partager cette passion et cet enthousiasme avec le plus de monde possible.

PokerPost :  Si tu avais des défis à relever dans le coaching ou des objectifs à te fixer, lesquels seraient-ils ?

Loane Marenne : Mon expérience de vie et mon parcourt me poussent plutôt à élaborer des projets. Peut-être parce que je fixe suffisamment d’objectifs avec les joueurs. Dans ma vie, je défini souvent « le fond » et saisis les opportunités qui se présentent à moi laissant beaucoup de largesse sur « la forme ». Ce qui me fait parfois sortir de ma zone de confort ! Si je devais mettre en avant les choses que j’aimerai précisément accomplir, ça serait celles-ci :

  • Créer ou travailler dans une école de poker mêlant coaching technique, coaching mental, sport, hygiène de vie, …
  • Former des coaches mentaux spécifiquement pour le poker.
  • Intégrer une team poker pour du coaching mental individuel et de groupe en équipe.
  • Suivre des teams pendant tout un festival et les coacher durant tout le séjour.
  • Commenter des tables finales de poker sur la dynamique de table, sur l’état des joueurs ou sur d’autres aspects pas toujours abordés.
  • Pouvoir expliquer plus concrètement ce que je fais (rire).

Je ne manque pas de projets, je manque de temps !

 

PokerPost :  Pour terminer, si tu devais dédier quelques mots à « tes élèves » ou les remercier pour leur soutien, de quelle manière le ferais-tu ?

Loane Marenne : J’aimerai remercier les premiers joueurs que j’ai coachés ainsi que tous les joueurs qui me font confiance et qui prennent parfois sur eux de travailler avec moi sans toujours comprendre sur le moment vers où on va. C’est une marque de confiance que j’estime particulièrement et pour laquelle je suis reconnaissant. J’aimerai aussi pouvoir remercier des joueurs qui font ma publicité et qui doivent des fois avoir du mal à expliquer concrètement ce que je fais (rire).