AGA : les casinos compensent la faible croissance des paris sportifs en novembre

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Le American Gaming Association (en anglais) a révélé que l’industrie commerciale des jeux du pays a connu son 31e mois consécutif de croissance d’une année sur l’autre en novembre 2023, qui a également été le mois de novembre le plus fructueux de tous les temps.

La course de Formule 1 à Las Vegas a profité aux jeux de table dans le Nevada au cours du mois, tandis que les casinos du Michigan ont été touchés par les grèves en cours, et que les jeux en ligne ont connu leur « taux de croissance annuel le plus lent depuis avant la pandémie ».

En publiant son Commercial Gaming Revenue Tracker – qui compile les données des régulateurs d’état pour les jeux de casino traditionnels, les paris sportifs et l’igaming – l’AGA a déclaré que l’industrie a rapporté un GGR total pour le mois de 5,38 milliards de dollars, soit une augmentation de sept pour cent par rapport au même mois de l’année précédente.

L’association a noté que les revenus des jeux se sont  » stabilisés  » après avoir subi une décélération pendant la majeure partie de l’année 2023, le brick-and-mortar compensant la croissance annuelle  » relativement lente  » des revenus des paris sportifs.

Depuis le début de l’année, le total des recettes brutes de l’industrie américaine des jeux commerciaux s’élève à 59,84 milliards de dollars, soit une augmentation de 9,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. L’AGA a ajouté que si l’on tient compte des chiffres de décembre dans certains États qui ont déjà été déclarés, les recettes brutes de 2023 ont déjà dépassé les recettes brutes de 2022.

En outre, l’association a affirmé que 20 des 34 juridictions qui étaient opérationnelles il y a un an et qui ont publié des données complètes pour le mois de novembre ont connu une croissance de leurs revenus en glissement annuel.

Le District de Columbia a connu la plus forte baisse en glissement annuel, de 20,2 %, suivi du Mississippi à 3,8 %, de l’Indiana à 3,1 %, de la Floride et de l’Oklahoma à 0,7 %, du Missouri à 0,5 % et de l’Iowa à 0,4 %.

Répartis entre les opérations terrestres et en ligne, les jeux terrestres – machines à sous de casino, jeux de table et paris sportifs au détail – ont augmenté de 4,7 % en glissement annuel, tandis que les jeux en ligne – paris sportifs en ligne et igaming – ont progressé de 14,9 %. Toutefois, selon l’AGA, il s’agit du « taux de croissance annuel le plus faible depuis la période précédant la pandémie ».

La principale raison attribuée à ce phénomène est le ralentissement des paris sportifs en ligne, car malgré un record de 13,48 milliards de dollars de transactions en un seul mois – en hausse de 34,6 % par rapport à l’année précédente – le taux de rétention a été le plus bas depuis juin 2022, à 6,3 %, ce qui s’est traduit par des recettes de 811 millions de dollars en novembre, en hausse de 8,3 % par rapport à l’année précédente.

Au cours d’un mois de novembre riche en événements sportifs, le Maine est devenu la 32ème juridiction américaine à proposer des paris sportifs commerciaux. Depuis le début de l’année, les paris sportifs ont généré 9,2 milliards de dollars de recettes brutes, soit une hausse de 46,6 % par rapport à l’année précédente.

Les six États américains qui pratiquent l’igaming – Connecticut, Delaware, Michigan, New Jersey, Pennsylvanie et Virginie occidentale – ont généré 557,2 millions de dollars de recettes brutes en novembre, soit une hausse de 17,8 % par rapport à l’année précédente. Depuis le début de l’année, les recettes brutes de l’industrie du jeu s’élèvent à 5,02 milliards de dollars, soit 23,1 % de plus qu’au cours de la même période de l’année précédente.

Les machines à sous et les jeux de table des casinos traditionnels ont généré 4 milliards de dollars de recettes brutes au cours du mois, soit une hausse de 5 % en glissement annuel. Les machines à sous ont augmenté de 2,7 % en glissement annuel pour atteindre 2,83 milliards de dollars, tandis que les jeux de table ont progressé de 18,1 % pour atteindre 908,8 millions de dollars, ce qui constitue le deuxième meilleur mois de 2023 dans le vertical.

Depuis le début de l’année, les machines à sous et les jeux de table ont produit 45,02 milliards de dollars de recettes brutes, en hausse de 2,9 % par rapport à l’année précédente.

Au total, 15 des 27 États proposant des machines à sous et/ou des jeux de table ont enregistré une croissance des recettes pour ces segments en novembre.

Les jeux de table ont largement profité au Nevada en novembre lorsque la course de Formule 1 s’est déroulée sur le Strip de Las Vegas, entraînant une hausse de 49,3 %. Les revenus du baccarat ont augmenté de 209,1 % pour atteindre 181,4 millions de dollars dans l’état, tandis que le blackjack a suivi avec une augmentation de 26,5 % pour atteindre 121,2 millions de dollars.

Le Michigan, cependant, a connu la plus forte baisse des machines à sous et des jeux de table au cours du mois en raison des grèves dans les casinos commerciaux de Détroit. Les recettes brutes des machines à sous et des jeux de table ont chuté de 23,9%.