AGCO sanctionne l’exploitant du casino Fallsview pour des manquements en matière de lutte contre le blanchiment d’argent

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Le Commission des alcools et des jeux de l’Ontario a émis une ordonnance de sanction pécuniaire d’un montant total de 70 000 dollars canadiens à l’encontre de l’exploitant du casino MGE Niagara Entertainment pour violation des règles de lutte contre le blanchiment d’argent au Fallsview Casino Resort.

L’autorité ontarienne des jeux d’argent a déclaré qu’en avril 2023, une personne s’est rendue au Salon Privé du Fallsview Casino et a « présenté 80 000 dollars en billets de 100 dollars attachés dans un sac d’épicerie ».

Une fois l’argent compté et confirmé, la surveillance de la zone a montré que la personne a quitté la table avec des jetons de casino sans jouer à ce moment-là. Le casino n’a pas informé l’AGCO et la police sur place de la transaction, alors que la personne avait été identifiée comme « à haut risque ».

En outre, l’autorité a affirmé que MGE Niagara Entertainment « n’a pas pris de mesures significatives pour vérifier et corroborer l’origine des fonds du client », comme l’exigent les règles de lutte contre le blanchiment d’argent énoncées dans les normes du bureau d’enregistrement relatives aux jeux de hasard.

L’AGCO a déclaré que, contrairement à l’article 3.8 de la loi sur la réglementation des jeux, MGE Niagara Entertainment n’aurait pas respecté les dispositions suivantes des normes :

6.1.5 – Signaler les comportements suspects, les tricheries et les activités illégales conformément à la matrice de notification établie.

6.3.2 – Mettre en œuvre des politiques, des procédures et des contrôles qui précisent les moments et les situations, sur la base de l’évaluation des risques, où l’Opérateur vérifiera et corroborera raisonnablement l’origine des fonds d’un client.

Une ordonnance de sanction pécuniaire d’un montant total de 70 000 $ a été signifiée à MGE Niagara Entertainment pour ces infractions présumées. L’exploitant a le droit de faire appel de la décision du registraire auprès du Tribunal d’appel des permis, un tribunal juridictionnel indépendant de la Commission des alcools et des drogues de l’Ontario et faisant partie de Tribunals Ontario.

Dr Karin Schnarrdirectrice générale et registraire de l’AGCO, a commenté : « L’AGCO s’est engagée à protéger l’intérêt et la sécurité du public et reste vigilante dans ses efforts de protection contre le blanchiment d’argent potentiel sur les sites de jeux de l’Ontario.

« Les exploitants de casinos sont d’importants partenaires de première ligne dans cet effort et l’AGCO exige de tous les exploitants qu’ils respectent des normes rigoureuses en matière de prévention des activités illégales. »