BetEnt, propriété d’Entain, se voit infliger une amende de 3 millions d’euros par l’autorité de régulation néerlandaise KSA pour manquements en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Kansspelautoriteitl’autorité néerlandaise chargée des jeux de hasard, a infligé une amende de 3 millions d’euros à Entain-propriétaire BetEnt pour violation de la loi sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (prévention).

En septembre 2022, BetEnt, qui propose des paris sportifs sous la marque BetCity aux Pays-Bas, a d’abord reçu des instructions de KSA sur la manière d’effectuer correctement le contrôle préalable des clients conformément aux exigences du Wwft et sur la manière de les signaler en temps utile à la cellule de renseignement financier néerlandaise.

Après avoir fait l’objet d’une enquête par l’autorité des jeux pour vérifier si le Wwft était toujours violé, il a été constaté que l’opérateur « n’a pas respecté les exigences pour une grande partie de la diligence raisonnable à l’égard de la clientèle évaluée » entre décembre 2022 et mai 2023.

Dans de nombreux cas, la KSA a noté que les enquêtes de BetEnt ont commencé tardivement, ainsi qu’après que de grandes quantités d’argent aient déjà été jouées, et que l’opérateur « a été laxiste dans la demande des sources de revenus des clients ».

L’autorité des jeux d’argent a également déclaré que des mesures adéquates n’ont pas toujours été prises et que, dans de nombreux cas, BetEnt « n’a pas signalé les transactions inhabituelles à la CRF », ce qui explique l’amende de 3 millions d’euros qui lui a été infligée.

BetEnt peut faire appel de la décision de la KSA si elle le souhaite.

René Jansenprésident de la KSA, a commenté : « En mai de l’année dernière, la KSA a lancé un avertissement général aux fournisseurs agréés pour qu’ils mettent rapidement de l’ordre dans leurs affaires de Wwft.

« Nous avons ensuite indiqué que si les recherches montrent que les prestataires ne sont pas assez performants dans le domaine du Wwft, des sanctions seront imposées. Nous assurons actuellement le suivi de cette question.

« Nous sommes maintenant sortis de la phase de démarrage du marché, ce qui signifie également qu’il n’y a plus d’excuses pour certaines choses.

Réponse d’Entain

Entain a publié une déclaration en réponse à l’amende imposée à BetCity par la KSA, déclarant qu’elle était au courant des instructions précédentes émises par l’autorité néerlandaise avant de conclure l’acquisition de la marque de paris sportifs en janvier 2023.

Le groupe de jeux d’argent a ajouté qu’il avait commencé à apporter des améliorations aux procédures de BetCity et qu’il avait pleinement coopéré à l’enquête de la KSA.

La déclaration se lit comme suit : « L’enquête porte sur les activités de BetCity au cours de la période allant de décembre 2022 à février 2023, sur la base d’instructions précédemment données par la KSA à BetCity en septembre 2022 (les « instructions de septembre 2022 »).

« Entain avait connaissance des instructions de septembre 2022 avant la réalisation de l’acquisition le 12 janvier 2023 et la documentation juridique relative à l’acquisition contient les protections contractuelles habituelles.

« Après la finalisation, Entain a commencé à mettre en œuvre des améliorations aux procédures et aux cadres de contrôle de BetCity, a pleinement coopéré avec l’enquête de la KSA et s’est engagé à travailler avec les régulateurs sur tous ses marchés pour assurer les normes les plus élevées de protection des joueurs. »

BetEnt a également été condamné à une amende de 400 000 euros par la KSA au début de l’année, en avril, pour une infraction en matière de publicité.