Daniel Kretinsky se rapproche du rachat d’un casino français après l’approbation de l’UE

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Milliardaire tchèque Daniel Kretinsky a obtenu l’autorisation de l’UE en matière d’ententes et d’abus de position dominante dans le cadre de son projet de rachat de Casino France, CASP.PA.

C’est un casino qui a connu des difficultés ces derniers temps et qui a dû endurer une période d’endettement considérable que Kretinsky cherchera à redresser en lançant l’entreprise dans un processus de restructuration.

La décision de Kretinsky a été citée comme un moyen de sauver le casino en difficulté, qui a prévenu qu’il allait probablement enregistrer des pertes dans ses derniers résultats.

Suite à cet accord, l’actuel président de Sparta Prague, qui a été pressenti pour racheter West Ham, reprendra et contrôlera 53,7 % du casino du détaillant, qu’il cherche à rendre à nouveau rentable.

La décision de l’UE devrait également mettre un terme au long mandat de Jean-Charles Naouri, 74 ans, qui a passé 30 ans à la tête du pays.

En outre, le marché en ligne en France se trouve en quelque sorte à la croisée des chemins, car nombreux sont ceux qui ont souligné l’importance d’un marché concurrentiel et réglementé pour lutter contre les opérateurs sans licence.

Une étude récente a montré que les jeux sur les casinos illégaux représentent environ 748 millions d’euros et 1,5 milliard d’euros de recettes brutes, avec pas moins de trois millions de joueurs français qui fréquentent les sites du marché noir.

L’étude, commandée par l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ), précise que le marché illégal représente entre 5 et 10 % de l’ensemble du marché légal des jeux d’argent en France.

CasinoBeats Breakdown : La nouvelle que Kretisnky se rapproche sera bien accueillie par le secteur en France, le milliardaire tchèque étant prêt à investir des sommes importantes dans le site pour lui permettre de prospérer à nouveau après une période économique difficile.