iGO : l’industrie ontarienne du jeu en ligne termine l’année 2023 avec des records trimestriels

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

iGaming Ontario a déclaré le meilleur trimestre à ce jour pour le marché de l’igaming de la province canadienne au troisième trimestre de son année fiscale 2023-2024.

Pour la période allant du 1er octobre 2023 au 31 décembre 2023, iGO a déclaré avoir atteint de nouveaux sommets en termes de mises effectuées, de recettes et de comptes actifs depuis son lancement en avril 2022.

Au cours du troisième trimestre, 49 opérateurs répartis sur 72 sites de jeux en Ontario ont accepté 17,2 milliards de dollars canadiens de mises (hors promotion), soit une augmentation de 21 % par rapport au trimestre précédent (T2 : 14,2 milliards de dollars).

Le revenu des jeux pour le trimestre s’est élevé à 658 millions de dollars, soit une amélioration de 22 % par rapport au trimestre précédent (T2 : 540 millions de dollars). Ce chiffre comprend les frais de mise et les frais de tournoi, entre autres, moins les gains des joueurs dérivés des mises en espèces et ne prend pas en compte les coûts d’exploitation ou autres passifs.

Au troisième trimestre, iGO a noté qu’il y avait environ 1,2 million de comptes de joueurs actifs, ce qui représente une augmentation par rapport aux 943 000 du trimestre précédent. Ces joueurs ont dépensé en moyenne 186 $ par mois, en baisse par rapport aux 191 $ du deuxième trimestre.

Les données de l’autorité de régulation des jeux en ligne de l’Ontario n’incluent pas les chiffres de l’industrie des jeux en ligne de l’Ontario. Loterie et jeux de l’Ontariol’un des plus grands opérateurs de la province.

Si l’on examine les performances de la province canadienne dans les différents secteurs verticaux de l’igaming, les jeux de casino arrivent en tête, suivis par les paris et le poker en peer-to-peer.

Les jeux de casino – machines à sous, jeux de table en direct et sur ordinateur et bingo peer-to-peer – ont généré 13,7 milliards de dollars de mises, soit 79 % du total des mises du troisième trimestre. Les recettes générées par les jeux verticaux se sont élevées à 471 millions de dollars, soit 71 % des recettes totales du troisième trimestre.

Les paris – paris sportifs, esports, propositions et nouveautés, ainsi que les paris d’échange – ont rapporté près de 3,1 milliards de dollars de mises, soit 18 % du total des mises du troisième trimestre. Les recettes se sont élevées à 171 millions de dollars, soit 25 % des recettes totales du troisième trimestre.

Les opérations de poker peer-to-peer ont généré 431 millions de dollars de mises, soit 2,5 % du total des mises du troisième trimestre, et 17 millions de dollars de recettes, soit également 2,5 % du total des recettes du troisième trimestre.

En 2024, iGO cherche à améliorer sa protection des joueurs par la création d’une auto-exclusion centralisée pour permettre aux joueurs de s’auto-exclure de tous les opérateurs d’igaming de la province canadienne par le biais d’un enregistrement unique.

Une demande de propositions pour une solution d’auto-exclusion centralisée devrait être émise par le régulateur prochainement.