La mise en conformité d’Entain se poursuit avec plusieurs départs du marché

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Entain a franchi des étapes importantes dans sa démarche de mise en conformité en annonçant son départ d’une pléthore de marchés.

Selon un rapport du Financial Times, le groupe a cessé ses activités sur plus de 140 marchés, où la probabilité d’un cadre réglementaire s’amenuise.

Le président de l’opérateur, Barry Gibson, a souligné que ces mesures étaient progressives pour l’entreprise, qui cherche à réorganiser ses activités.

Un rapport vu par le FT précise que l’Argentine, la Russie et l’Ukraine font partie de la liste des marchés dont Entain s’est séparé, alors qu’il continue à se rapprocher de son objectif déclaré de ne gagner des revenus qu’à partir des marchés réglementés. .

Cette décision intervient après qu’Entain a conclu un accord de poursuite différée de 585 millions de livres sterling avec le Crown Prosecution Service (CPS) après avoir fait l’objet d’une enquête sur la corruption par HM Revenue &amp ; Customs. L’affaire était liée à son activité turque précédente, qu’elle a vendue en 2017.

Entain a souligné qu’elle s’est depuis transformée en tant qu’entreprise et qu’il s’agit d’un problème hérité du passé pour la société car l’activité illégale s’est produite avant son changement de marque en 2020, lorsqu’elle opérait sous le nom de GVC Holdings.

Gibson a commenté cette affaire : « Ce problème d’héritage concerne une activité cédée par une ancienne équipe de direction six ans auparavant. L’entreprise a subi d’importants changements depuis lors, et la procédure d’appel d’offres a mis en évidence la profonde évolution entre la GVC du passé et l’Entain d’aujourd’hui.

« Nous restons concentrés sur le développement de nos opérations exclusivement sur les marchés réglementés et nous sommes reconnus comme une entité leader et responsable, dotée d’une gouvernance d’entreprise inégalée dans l’ensemble de nos activités ».

Un remaniement a également eu lieu à la tête de la société, qui s’apprête à adopter une nouvelle approche pour l’année à venir. Le plus important est le départ de Jette Nygaard-Andersen en tant que PDG du groupe, Stella David étant nommée PDG par intérim.

Il s’agit de l’une des cinq nominations du groupe, Pierre Bouchut étant également nommé directeur indépendant principal, Virginia McDowell étant nommée présidente du comité des rémunérations, Barry Gibson devenant président du comité des personnes et de la gouvernance et Rahul Welde devenant membre du comité des personnes et de la gouvernance.