L’ANJ met en garde les casinos en ligne illégaux contre le marketing sur Facebook

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Autorité française des jeux en ligne, Autorité Nationale des Jeuxa lancé un avertissement aux casinos en ligne illégaux qui utilisent des marques de casinos français sur Facebook.

L’ANJ constate que, depuis novembre 2023, l’image de marque de plusieurs casinos terrestres français, notamment ceux qui sont exploités par l’Agence nationale des casinos (ANJ), a été supprimée. Barrière et JOA a été utilisé par des individus pour tromper les clients et les diriger vers des sites de jeux non autorisés.

Ces personnes, qui n’ont aucun lien avec les casinos français, créent un faux compte sur Facebook en utilisant les images et les logos des établissements terrestres le plus souvent associés au terme « casino en ligne ».

Les comptes sont ensuite utilisés pour promouvoir des publications qui comportent plusieurs liens de redirection vers de fausses pages de téléchargement d’applications, qui redirigent ensuite vers des sites de jeux illégaux, principalement des casinos en ligne.

L’ANJ a déclaré qu’aucun site web n’a été autorisé à proposer des casinos en ligne en France et qu’environ 400 URL ont été signalées à Meta, la société mère de Facebook, ce qui a entraîné la fermeture de 137 comptes.

L’autorité rappelle aux joueurs qu’ils peuvent consulter la liste des sites agréés avant de jouer en ligne, tout en précisant que jouer sur un site illégal comporte de multiples risques tels que le non-paiement des gains, la fraude au paiement, la collecte de données personnelles, l’installation de programmes informatiques malveillants et l’absence de protection en cas de litige.

La semaine dernière, l’ANJ a publié son plan stratégique 2024-2026, décrivant les problèmes qui doivent être résolus sur le marché français des jeux d’argent.

Faisant appel au soutien de tous les acteurs de l’industrie, les objectifs clés du plan comprennent la réduction du jeu excessif et des dommages sociaux qu’il cause, ainsi que la protection des mineurs.