Le MGM Grand & Cosmopolitan s’apprête à verser 7,45 millions de dollars, alors que l’ancien dirigeant risque la prison

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

Le Ministère de la Justice a rapporté que Scott Sibella a plaidé coupable d’avoir omis de déclarer des transactions suspectes alors qu’il travaillait en tant que PDG de MGM Grand pour MGM Resorts.

Son départ du géant américain des casinos a été accueilli avec surprise lorsqu’il a été annoncé à la fin de l’année dernière, après qu’il a été déclaré qu’il avait violé la politique de l’entreprise.

Selon l’accord qu’il a signé, Sibella a permis à un client de de continuer à jouer de grosses sommes d’argent dans les établissements de la MGM alors qu’il savait qu’il travaillait comme bookmaker illégal.

Le joueur, nommé Wayne Nix, aurait également bénéficié de somptueux séjours à l’hôtel et de week-ends au casino organisés par Sibella d’août 2017 à février 2019.

Cette affaire est largement centrée sur le Super Bowl 2019, qui a vu Nix accepter un pari de 5 millions de dollars sur le Super Bowl – ce dont Sibella était parfaitement au courant.

La condamnation de Sibella pourrait être importante puisqu’il risque jusqu’à cinq ans de prison suivis de cinq ans de mise à l’épreuve. Il devra également s’acquitter d’une amende de 250 000 dollars.

Le Cosmopolitan et le MGM Grand ont également accepté de payer 7,45 millions de dollars supplémentaires pour leur participation à la transgression.

Le premier procureur adjoint des États-Unis, Joseph McNally, a commenté l’affaire : « Les institutions financières ont l’obligation, en vertu de la loi, de signaler les activités criminelles ou suspectes qui se produisent dans l’institution par le biais de déclarations de soupçon.

« Notre bureau poursuivra de manière agressive les dirigeants et les employés d’entreprises qui ferment les yeux sur des acteurs criminels déposant des fonds illégaux dans des casinos et des institutions financières ».