Spelinspektionen émet les premières interdictions de 2024 à l’encontre d’opérateurs sans licence

Photo of author

Publié par Patrick Abitbol

Publié le

SpelinspektionenL’autorité suédoise des jeux d’argent a prononcé ses deux premières interdictions pour 2024 à l’encontre d’entreprises accusées de proposer illégalement des jeux d’argent dans le pays.

True Polygon Entertainment Limited et Smein Hosting NV ont été accusés par l’autorité de jeu de proposer des jeux d’argent en Suède sans la licence nécessaire et ont été interdits en conséquence.

Les enquêtes ont révélé que le site web CSGOBIG de True Polygon Entertainment ou ses affiliés, ainsi que les sites web de Smein Hosting sous la marque Gamdom ou leurs affiliés, étaient commercialisés en suédois.

Spelinspektionen a déclaré que dans les deux cas, il n’a pas été découvert que les consommateurs suédois seraient empêchés de s’inscrire et de créer un compte sur les sites web en question.

L’autorité a noté que True Polygon Entertainment et Smein Hosting ont eu l’occasion de faire une déclaration, mais qu’elle n’a pas encore reçu de réponse de ces deux sociétés.

Le mois dernier, Spelinspektionen s’est entretenu avec l’organisation nationale de l’industrie suédoise des jeux d’argent, SPERet avec l’association commerciale suédoise pour les jeux d’argent en ligne, Associations professionnelles pour les jeux en lignesur les jeux d’argent illégaux et sur la manière dont on peut collaborer pour les combattre.

Les discussions sur la manière de combattre le marché illégal en Suède interviennent alors que Regeringskansliet, le gouvernement suédois, prévoit d’augmenter la taxe nationale sur les jeux de 18 % à 22 % à partir du 1er juillet 2024, ce qui permettra de collecter 540 millions de couronnes suédoises (39,4 millions de livres sterling) supplémentaires par an.

La proposition devrait être soumise à l’approbation du Riksdag au printemps, et Regeringskansliet espère qu’en augmentant la taxe sur les jeux, un objectif de canalisation de 90 % pourra être atteint avec peu d’impact négatif sur le marché légal.